Procès du maître coranique de Ndiagne : Le tribunal de Louga vandalisé

Société/Vidéo

 

IGFM – Le procès du maître coranique de Ndiagne, accusé d’avoir enchainé certains de ses talibés, s’est tenu ce mercredi. Mécontent du réquisitoire du procureur (2 ans dont 2 mois ferme), les partisans du Serigne daara ont attaqué et saccagé une partie du tribunal.  

Deux ans de prison dont deux mois ferme, c’est la peine requise par le procureur de la République de Louga contre Cheikhouna Guèye dit Serigne Khadim Guèye, le maître coranique de Ndiagne arrêté et placé sous mandat de dépôt la semaine dernière en même temps que quatre personnes dont les parents des talibés que le Serigne Daara avait enchainés. Le verdict est attendu le 4 décembre prochain. En attendant, Serigne Khadim Guèye et ses co-prévenus vont rester en prison. Le juge ayant rejeté toutes les demandes de mise en liberté provisoire déposées par les avocats de la défense.

Un refus qui a mis en colère les nombreux sympathisants de Serigne Khadim Gueye qui avaient pris d’assaut les locaux du tribunal de Louga. Parmi eux, de nombreux maîtres coraniques, mais aussi des jeunes de Ndiagne et des talibés mourides.

La foule a attaqué les locaux du tribunal dès qu’elle a appris que Serigne Khadim Guèye allait retourner en prison. Des vitres ont ainsi été cassées. D’après les dernières informations, il a fallu l’intervention de Serigne Mouhamadan Mbacké, petit-fils de Serigne Touba, pour calmer la foule qui espérait rentrer à Ndiagne avec Serigne Khadim Gueye. Pour le moment, la tension reste à vive au tribunal de Louga.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.