Rencontre Gouvernement-Yavuz Selim S.A – Madiambal Diagne déplore l’absence de Serigne Mbaye Thiam | www.igfm.sn
jeudi, 16 novembre 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Rencontre Gouvernement-Yavuz Selim S.A – Madiambal Diagne déplore l’absence de Serigne Mbaye Thiam

Rencontre Gouvernement-Yavuz Selim S.A – Madiambal Diagne déplore l’absence de Serigne Mbaye Thiam

Rencontre Gouvernement-Yavuz Selim S.A –  Madiambal Diagne déplore l’absence de Serigne Mbaye Thiam

 

iGFM – (Dakar) Les négociations se poursuivent pour une sortie de crise au Groupe scolaire Yavuz Selim. Le Conseil d’administration de Yavuz Selim S.A devait rencontrer hier, les ministres de l’Intérieur et de l’Education nationale, mais Serigne Mbaye Thiam a fait faux bond. Une absence inconvenante et regrettable, selon le Pca de Yavuz Selim, Madiambal Diagne.

 

Après les parents d’élèves, le corps professoral et l’administration sénégalaise du Groupe scolaire Yavuz Selim, la Direction de Yavuz Selim S.A devait rencontrer hier, le Gouvernement. Les ministres de l’Intérieur et de l’Education nationale devaient recevoir la Direction de Yavuz Selim, mais Serigne Mbaye Thiam ne sera finalement pas de la partie, au grand dam de Madiambal Diagne et Cie. «Nous avons regretté l’absence du ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a d’emblée signalé le Pca de Yavuz Selim S.A. Nous estimons que c’était une absence inconvenante et regrettable qui nous rend perplexes quant à une volonté de sortie de crise, comme il a été annoncé.» Suivant Madiambal Diagne, tout le monde a observé que le ministre de l’Education est l’homme qui s’est le plus mis en avant dans ce dossier, en recevant les différentes parties et en faisant plusieurs déclarations sur le sujet. «Et au moment où il était question de recevoir l’administration, c’est-à-dire les propriétaires de l’école, il ne s’est pas présenté, invoquant un agenda chargé. Nous l’avons regretté.» Serigne Mbaye Thiam a en effet été représenté par son Directeur de cabinet, accompagné du Directeur de l’Enseignement privé. Mais, malgré l’absence du ministre de l’Education nationale, la délégation de Yavuz Selim S.A a eu une discussion «franche et responsable» avec le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, qui s’est montré ouvert, d’après Madiambal Diagne.

 

…et fait une contre-proposition

Toutefois, les deux parties n’ont pas trouvé de terrain d’entente, du moins pour le moment. Yavuz Selim S.A refuse toujours l’administration provisoire proposée par l’Etat. «Nous avons décliné cette proposition, parce que nous considérons qu’elle ne nous agrée pas, a indiqué Madiambal Diagne. Nous avons fait au ministre de l’Intérieur une contre-proposition de sortie de crise, que le Gouvernement va étudier.» Quid du contenu de cette proposition ?

Le Pca garde le suspense. «Nous avons convenu de nous retrouver lundi, le temps de voir comment mettre en œuvre cette solution, avance-t-il. Il ne serait pas indiqué de la dévoiler sur la place publique, pour le moment.» La Direction de Yavuz Selim dit espérer qu’une solution définitive sera trouvée, à cette occasion. «Nous avons pris sur nous de faire une contre-proposition au Gouvernement qui semble être, de leur point de vue, une solution qui peut-être examinée par l’administration. Lundi, on ose espérer que nous trouverons une solution définitive à ce contentieux.» Le cas contraire, l’avocat de Yavuz Selim S.A, Me Moussa Sarr, prévient : «Si l’Etat campe sur sa position, nous apprécierons et nous avons les moyens de défendre le droit.» En attendant, les élèves qui avaient démarré les cours depuis le 11 septembre, avant d’être interrompus, devront prendre leur mal en patience.

LOBS

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.