Reportage du jour-Tafsir Mame Abdou Cissé # ou la Renaissance de Pire | www.igfm.sn
vendredi, 24 mars 2017
Accueil / ARTICLES / Reportage du jour-Tafsir Mame Abdou Cissé # ou la Renaissance de Pire

Reportage du jour-Tafsir Mame Abdou Cissé # ou la Renaissance de Pire

Reportage du jour-Tafsir Mame Abdou Cissé # ou la Renaissance de Pire
La Mosquée de Mame Abdou Cissé

iGFM – (Pire) – Comme Sisyphe, Pire renaît de ses cendres. L’incendie causé par les colons en 1864 pour freiner la dynamique au service de l’Islam que l’Université Islamique avait installé à Pire grace à Tafsir Khaly Amar Fall, aura constitué une grande perte pour la connaissance d’un pan très important de l’histoire de notre pays sous la bannière de l’Islam. Mais vers les années 1900, un Homme de Dieu fit son apparition à Pire. Il s’agit de Tafsir Mame Abdou Cissé qui a fait ses humanités auprès de Seydi El Hadji Malick Sy à Tivavouane.

On lui doit la renaissance de Pire après le passage des colons qui avait fini de désorganiser ce que Khaly Amar Fall avait construit dans la cité religieuse. D’après son petit fils Serigne Amadou Cissé, Tafsir Abdou Cissé s’est installé dans la zone sur instruction de Seydi El Hadji Malick Sy de Tivavouane pour perpétuer l’œuvre de Tafsir Khaly Amar Fall. L’enseignement du Saint Coran et des préceptes de l’Islam étaient sa viatique.

Jusqu’au moment où il rencontra Blaise Diagne qui était venu solliciter des prières auprès du Saint homme pour étre élu député, il vivait dans une modeste maison où il enseignait le Coran à ses disciples. Après son élection, le député Blaise Diagne est revenu auprès de Tafsir Abdou Cissé pour le remercier et lui demander qu’est ce qu’il voudrait comme récompense. « Mon grand père lui a simplement répondu que ce qu’il voulait, seul Dieu peut le lui donner.

Mais ses compagnons qui ont asssté à l’entretien ont soufflé à Blaise Diagne les préoccupations du marabout qui consistaient à construire une Mosquée et un Daara pour l’enseignement du Coran. L’emplacement actuel de la Mosquée et du Daara appartenait à un colon. Le titre foncier porte toujours le nom de Blaise Diagne parce que c’est lui qui a négocié la transaction sinon le colon ne l’aurait pas vendu à un marabout » rapporte Serigne Amadou Cissé.

C’est ainsi que la famille Cissé s’est installée à Pire. Après le Khalifa de Tafsir Abdou Cissé de 1861 au 19 septembre 1960, il est remplacé dans son œuvre par ses frères Serigne Amadou Cissé (1961-1980), El Hadji Birane Cissé (1980-1981), Serigne Mouhamadou Lamine Cissé (1981-1989), Serigne Magatte Cissé (1989-1990). C’est à partir du 31 mars 1990 que l’actuel Khalif Serigne Mouhamadou Moustapha Cissé a acceder au Khalifa, ouvrant ainsi l’ére des petits-fils. Il est le fils ainé du premier Khalif de Mame Abdou Cissé, Tafsir Amadou Cissé.

Pire a véritablement connu son essor depuis l’avénement de Serigne Moustapha Cissé. On lui doit le développement économique de Pire. Il a transformé le gamou de pire en une véritable foire religieuse et économique. La Fraternité musulmane de Pire dont il est le respnsable morale est la maitresse d’œuvre du gamou de Pire dont l’édition 2016 est prévue les 4 et 5 novembre dans la cité de Tafsir  Khaly Amar Fall.

Khalil Ibrahima SENE (envoyé spécial à Pire)

Un commentaire

  1. DÉESSE MASSAGE nouveau salon 77 181 19 997777777777777

    Pour la fin d année Je propose des massages paradisiaques pour une halte détente délicieuse frissons intense dans un endroit discret et propre ou nous fusionneront dans l’intimité délicatesse l’ambiance et la discrétion
    MASSAGE RELAXANT , DOUX ,TONIFIANT t, SPORTIF ,4 MAINS ,SAVONNAGE , CAJOLIN
    SOINS DU CORPS ( épilation, pédicure , manucure )
    Appelez au 78 438 52 78 / 77 561 71 83✆771811999_784741173..UUUUUUUUUUUUUU

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

}