Saccage de la Maison du Ps # « Tanor ne voulait pas de poursuites judiciaires » (Coordination Ps Louga) | www.igfm.sn
jeudi, 27 avril 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Saccage de la Maison du Ps # « Tanor ne voulait pas de poursuites judiciaires » (Coordination Ps Louga)

Saccage de la Maison du Ps # « Tanor ne voulait pas de poursuites judiciaires » (Coordination Ps Louga)

Saccage de la Maison du Ps # « Tanor ne voulait pas de poursuites judiciaires » (Coordination Ps Louga)

iGFM – (Louga) – Le Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng ne voulait pas de poursuites judiciaires suite aux incidents survenus à la Maison du Parti socialiste. La révélation est du premier adjoint de la coordination Ps de Louga. « La décision est venue du Bureau politique de porter l’affaire devant les juridictions du pays » a fait savoir Pape Massar Ndoye qui participait à une rencontre des jeunesses socialistes de la coordination communale du Parti socialiste à Louga.

Les militants et responsables du Parti Socialiste, poursuivis par la justice suite aux incidents survenus à la Maison du Parti socialiste n’ont qu’à s’en prendre à leurs camarades du Bureau politique. La décision est venue de cette instance qui a déposé une plainte contre Bamba Fall et compagnie, actuellement entre les liens de la détention. Selon le premier adjoint de la coordination Ps de Louga, ces personnes interpellées ont été formellement identifiées avec des preuves à l’appui.

« Nous détenons des preuves sonores et des images qui prouvent l’implication et l’intention de nos camarades mis aux arrêts. Dés cet instant, le Bureau politique pouvait entamer des poursuites judiciaires. Mais notre secrétaire général avait préféré jouer la carte de la tolérance. Il a gardé la plainte pendant plusieurs jours, espérant que les mis en cause allait se repentir. Mais tel n’est pas le cas. Sur insistance du Bureau Politique, Ousmane Tanor Dieng a fini par céder à la pression des camarades » soutient Pape Massar Ndoye qui précise que cette affaire dépasse le cadre du Parti.

« Des personnes étrangères au Parti ont été recrutées pour perturber la séance. Si c’était seulement des militants et responsables socialistes, ce sont les instances du parti et les sages qui allaient s’occuper de l’affaire » précise Pape Massar Ndoye qui participait à une rencontre des jeunesses socialiste de la coordination communale Ps de Louga.

Khalil Ibrahima SENE

 

Un commentaire

  1. OTD un diable dans sa boite ! Bouge mort au PS !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.