igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Enquête sur les contrats pétroliers et gaziers : Ousmane Sonko tacle le Procureur

Actualité

iGFM-(Dakar)- En conférence de presse ce jeudi, le leader de Pastef, s’en est pris au Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye. Ousmane Sonko a déclaré que la dernière sortie de ce dernier sur ce dossier est «tout simplement ridicule». Il chercherait tout simplement à «créer de fausses pistes dans ce dossier selon lui.»

La dernière sortie au vitriol du leader du Pastef/les Patriotes, Ousmane Sonko, contre le président Macky Sall, son frère Aliou Sall et le procureur de la République va, sans nulle doute, rajouter une couche à la polémique sur  le supposé «scandale à 10 000 milliards» dans l’attribution des contrats pétroliers gaziers du Sénégal.

Face à la presse cet après-midi,  il a accusé Macky Sall d’avoir trahi le peuple Sénégalais au profit de son frère sur ce dossier, dans lequel d’ailleurs le Procureur aurait hérité du rôle de celui qui doit brouiller les pistes. S’agissant du procureur de la République, Ousmane Sonko a déclaré que la dernière sortie de ce dernier sur ce dossier est «tout simplement ridicule». Il chercherait à «créer de fausses pistes dans ce dossier selon lui.»

«L’heure n’est plus à définir le degré d’implication du président Macky Sall, de son frère Aliou Sall et de l’ancien ministre de l’Energie Aly Ngouille Ndiaye, mais plutôt d’exiger que la lumière soit faite sur «cette nébuleuse affaire», orchestrée par «un conglomérat de malfaiteurs économiques», telle est la position de Ousmane Sonko sur le dossier du pétrole et du Gaz.

Affirmant sans langue de bois son engagement à combattre ce qu’il qualifie d’injustice à l’endroit du peuple Sénégalais, Sonko soutient que le président Macky Sall et son frère doivent respectivement être poursuivis pour haute trahison et corruption. Le candidat malheureux à la présidentielle du 24 février dernier va plus loin et le petit frère du président doit également faire l’objet de poursuites pour fraude fiscale dans la mesure où il n’a jamais déclaré au fisc l’argent qu’il affirme avoir reçu dans le cadre de sa collaboration avec Timis et qu’il qualifie de salaire.

Birame NDOUR

 

1 Comment

  1. Mr Sonko si vous détenez des preuves concordantes pour la manifestation de la vérité je vous prie d’attendre calmement votre convocation pour faire votre déposition à la DIC.Nous voulons des preuves, car nous sommes tous concernés.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT