Théodore Chérif Monteil : «La nomination d’une personnalité neutre à la tête du ministère de l’intérieur au Sénégal est…. .» | www.igfm.sn
lundi, 19 février 2018
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Politique / Théodore Chérif Monteil : «La nomination d’une personnalité neutre à la tête du ministère de l’intérieur au Sénégal est…. .»

Théodore Chérif Monteil : «La nomination d’une personnalité neutre à la tête du ministère de l’intérieur au Sénégal est…. .»

Théodore Chérif Monteil : «La nomination d’une personnalité neutre à la tête du ministère de l’intérieur au Sénégal est…. .»

iGFM – (Ziguinchor) – En visite dans la région sud du pays, le chef de parti de l’Union citoyenne Bunt-Bi s’est rendu hier successivement à Ziguinchor et à Oussouye. Dans la capitale du Kassa, Théodore Chérif Monteil a mis à profit son séjour pour, en compagnie de ses militants et responsables régionaux et départementaux de son parti, rendre visite au roi Sibiloumbaye Diédhiou. Membre de la mouvance présidentielle, Théodore Chérif Monteil de l’Union Citoyenne Bunt-Bi a fait savoir à l’opposition sénégalaise «qu’une personnalité neutre n’existe pas. C’est d’ailleurs l’heure de penser  que la nomination d’une personnalité neutre à la tête du ministère de l’Intérieur est une garantie d’élection sans contestation au Sénégal », a dit M. Monteil.

Le député de la mouvance présidentielle soutient même que le processus électoral est même fiable. «Le profil d’homme que l’opposition cherche à imposer au Président de la république Macky Sall n’existe pas. D’ailleurs, une personnalité neutre n’existe nullement pas aussi. Penser que c’est le fait de mettre un militaire ou une personnalité sans coloration politique qui fera que le scrutin ne sera pas entaché de problèmes, je pense que c’est se leurrer», a dit, à l’endroit de l’opposition politique sénégalaise, Théodore Chérif Monteil. «Le peuple sénégalaise est aujourd’hui  suffisamment mûr. Le processus électoral est fiable. S’il ne l’était pas, le Sénégal n’aurait pas eu deux alternances qui se sont faites dans la tranquillité. Mais, je dois vous avouer que même si le processus électoral est fiable, il n’est pas cependant parfait. Tout processus fabriquait pas la main humaine est à parfaire. Nous devons continuer à parfaire ce processus électoral.

Nous sommes tous des Sénégalais et il nous appartient à nous tous de s’assoir autour d’une table pour discuter et améliorer ce processus afin que nous puissions aller à des élections apaisées dans notre pays», a-t-il indiqué. Chérif Théodore Monteil n’a pas voulu cependant rendre public son plan en direction des prochaines joutes électorales au Sénégal notamment celle de la présidentielle de 2019. «Le congrès que nous allons organiser très prochainement va clarifier les débats en direction des prochaines élections. Nos camarades et militants prendront les décisions les plus appropriées», a conclu l’ingénieur chimiste qui a capitalisé une solide expérience dans l’industrie alimentaire.

                                                                                                                                                                            
MOUSSA DIAW

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.