igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Touba : Idrissa Seck dans la ville sainte pour 10 jours

Actualité

iGFM – (Dakar) – De mémoire d’habitant, le patron de Rewmi n’a jamais séjourné aussi longtemps dans la ville de Touba, une dizaine de jours, à compter de jeudi. Le Président de Rewmi qui est depuis hier, l’hôte de la cité religieuse, a foulé le sol de la capitale du Mouridisme un peu après 19 heures. Dès son arrivée, il s’est directement rendu à la Grande Mosquée où il a effectué la prière de Guéwé, à côté de Fallou Mbacké Kaltom et de plusieurs autres personnalités religieuses. La restreinte délégation de Rewmi a été accueillie, à l’entrée de la ville de Touba, par plusieurs personnalités religieuses, notamment de jeunes Mbacké-Mbacké. L’ex-Premier ministre du Sénégal s’est ensuite retiré dans une résidence privée, nichée au quartier Touba Guédé. Après son installation dans cette somptueuse villa appartenant à un de ses militants résidant à l’extérieur, il a eu un court entretien privé avec Serigne Galass kaltom Mbacké, coordonnateur des activités liées à son séjour à Touba.

Après la grande prière du vendredi, Idrissa Seck sera reçu par Serigne Mountakha Mbacké, à la Résidence Khadimou Rassoul. Le patron de Rewmi rejoindra, au terme de son entretien avec par le khalife général des mourides, son site d’accueil. Où il recevra en audience les militants de son parti dans le département de Mbacké. Idrissa Seck mettra en outre à profit son séjour dans la cité religieuse pour présenter ses condoléances à plusieurs chefs religieux, militants ou sympathisants ayant perdu des parents dernièrement. Une grande partie du séjour du Président de Rewmi à Touba sera aussi consacrée à l’accueil de nouveaux militants dans le parti orange. Des démissions en cascade sont annoncées et pour des raisons stratégiques, les responsables de Rewmi sont, pour le moment, aphones sur ce sujet. Plusieurs quartiers périphériques de Touba seront aussi visités par le Président de Rewmi. Des visites qui permettront à Idrissa Seck de constater de visu les dures conditions de vie et d’existence de ces populations.

Auteur : L’Observateur 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT