Transformers Summit : l’avenir des villes du monde en discussion à Dakar

Actualité/Vidéo

IGFM – En partenariat avec le gouvernement du Sénégal, la Banque islamique de Développement accueille le Transformers Summit 2019 à partir de ce lundi. Ce sommet explorera l’avenir des villes du monde. A l’occasion du Transformers Summit de cette année à Dakar, Macky Sall, Youssou Ndour et Forest Whitaker se joindront aux plus grands entrepreneurs mondiaux qui œuvrent à changer l’avenir des villes inclusives, sûres et résilientes.

La Banque islamique de Développement (BID), l’une des plus grandes banques de développement multilatérales dans le monde, en partenariat avec le gouvernement du Sénégal, organisera àpartir de ce lundi son Transformers Summit annuel à Dakar.

Tenu en 2018 à Cambridge, au Royaume-Uni, le Transformers Summit réunit les entrepreneurs, les innovateurs et les secteurs public et privé autour de l’importance des solutions innovantes pour les villes et les communautés à croissance rapide.

La BID présentera également plus de 30 des innovations et entreprises durables les plus prometteuses qui bénéficieront de financements dans le cadre du Fonds Transform, lancé par la Banque en 2016.

Macky Sall, Youssou Ndour et Forest Whitaker, invités de marque

Le Transformers Summit 2019 sera inauguré par S.E. Dr. Bandar Hajjar, Président de la BID, S.E. M. Macky Sall, Président du Sénégal, et M. Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération du Sénégal. Parmi les importants invités figurent Youssou Ndour, artiste et ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF, et Forest Whitaker, fondateur de l’Initiative Whitaker pour la paix et le développement.

Le Sénégal est le premier pays membre de la BID qui accueillera cet événement. L’édition de cette année explorera des thématiques qui engagent l’intérêt du pays, de la région de l’Afrique de l’Ouest et au-delà. Les panels discuteront des questions liées à l’avenir des villes intelligentes, l’impact des changements climatiques sur l’urbanisation et le logement dans les villes en croissance, comment relier les villes et les communautés du monde entier, comment garantir une meilleure éducation pour tous et inspirer la population des jeunes de plus en plus nombreuse et comment améliorer la santé des populations citadines.

Soulignant l’importance du Transformers Summit, le Président du Groupe de la BID, S.E. Bandar Hajjar, a déclaré que  «le Transformers Summit est une initiative qui procède de l’engagement de la Banque islamique de Développement à rechercher des solutions axées sur la science, la technologie et l’innovation aux problèmes les plus pressants dans le monde».

«Je me réjouis de voir cette année autant de voix influentes et dont on peut s’inspirer à Dakar, cette ville au riche passé qui recèle un potentiel illimité. La population urbaine de l’Afrique devant presque tripler d’ici 2050, et atteindre 1,34 milliard de personnes, les discussions sur l’édification de villes durables sont plus importantes que jamais», dit-il.

Amadou Hott : «Nous sommes impatients d’accueillir tout le monde »

 

Pour sa part, Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération du Sénégal, a déclaré que le Sénégal est ravi d’être le premier pays membre de la BID à abriter le Transformers Summit et de célébrer l’innovation qui nous aide à améliorer rapidement nos villes. « Nous travaillons avec la Banque islamique de Développement sur certains des projets les plus impressionnants. Nous mettons l’accent sur la mise en œuvre de la science et de la technologie afin de créer un environnement plus fort et plus résilient pour nos communautés. Nous sommes impatients d’accueillir tout le monde dans notre pays et de montrer certaines des dernières idées sortant de notre région», dit-il.

Dr. Hayat Sindi : «Notre objectif : rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables»

Dans une déclaration , le Dr. Hayat Sindi, conseillère en Chef du Président de la BID pour la Science, la Technologie et l’Innovation, a indiqué que le Transformers Summit réunira un éventail diversifié d’innovateurs et de décideurs politiques afin de promouvoir la collaboration et de générer des idées, en vue de stimuler les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU.  «Des universitaires et des entrepreneurs se joindront à des responsables gouvernementaux, à des influenceurs et à des experts en développement pour discuter des dernières innovations et interventions qui contribueront à la réalisation de l’ODD N°11 des Nations Unies : Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables», explique-t-elle.

Elle ajoute que lors du Transformers Summit, Dr. Bandar Hajjar, Président de la BID, expliquera comment, alors qu’il ne reste que 10 ans jusqu’en 2030, il est temps que notre modèle de développement ne traite plus les symptômes de la pauvreté, mais s’attaque à ses causes profondes afin de s’assurer que personne n’est laissé pour compte.

Elle se dit ravi d’accueillir à Dakar les membres de l’Académie des Transformers de la Banque Islamique de Développement. «Ce sont des entrepreneurs, des innovateurs et des visionnaires de tous les coins du monde qui utilisent la science et la technologie pour créer de nouvelles solutions liées aux objectifs de développement durable. Ils passeront toute la semaine à apprendre, à partager et à s’inspirer mutuellement de ce qui peut être réalisé si nous travaillons en collaboration et fournissons le support au bon moment. Ce groupe inspirant de fabricants de changements est la preuve que les bonnes idées peuvent venir de partout. Et quand ils le font, nous devons être prêts à les soutenir et à les catalyser », indique-t-elle.

Elle se dit fier que lors du Transformers Summit, prévu le lundi 9 Décembre, les membres de l’Académie occuperont une place centrale aux côtés de nos conférenciers VIP et de nos experts.

«Grâce à des programmes tels que le Fonds Transform de la Banque Islamique de Développement et au calibre des idées qui en résultent, je suis vraiment optimiste quant à la possibilité offerte par l’innovation de sortir les gens de la pauvreté et de progresser à grande échelle. Nous aidons les investisseurs à se connecter aux innovations et encourageons la prochaine génération d’entrepreneurs du développement durable à apporter des changements significatifs à des millions de personnes dans les communautés qui les entourent. Ce sont ces personnes dont les idées aideront les gouvernements, les organisations multinationales et le secteur privé à atteindre nos objectifs collectifs ambitieux d’ici 2030 », annonce-t-il.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.