Un étudiant Bissau guinéen ingurgite 53 boulettes de cocaïne | www.igfm.sn
samedi, 18 novembre 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Société / Un étudiant Bissau guinéen ingurgite 53 boulettes de cocaïne

Un étudiant Bissau guinéen ingurgite 53 boulettes de cocaïne

Un étudiant Bissau guinéen ingurgite 53 boulettes de cocaïne

 

 

iGFM – (Dakar) Si la Chambre criminelle de Dakar suit le réquisitoire du parquet, l’étudiant à l’Université fédérale du Brésil pour les Energies renouvelables va décrocher 15 ans de travaux forces pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue. Valencio Domigos lala avait avalé 53 boulettes de cocaïne dont l’une d’elles “ n’a jamais été expulsée“.

 

Valencio Domigos lala a plaidé coupable, hier à la barre de la Chambre criminelle de Dakar. Etudiant à l’Université fédérale du Brésil pour les Energies renouvelables, le Bjssau-guineen a été place sous mandat de dépôt, depuis 2013, pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue. Il sera édifié sur son sort, le 7 novembre prochain. A la barre, le jeune homme a regretté son acte. Il a agi de la sorte, parce qu’il voulait passer les vacances de noël dans son pays. “ J’étais au Brésil, depuis 2011“, a-t-il indiqué. Avant d’expliquer : m’ont demande de convoyer 53 boulettes de cocaïne. Je reconnais avoir transporté, mais je pensais que c’étaient des médicaments. Elles étaient contenues dans un sachet blanc. J’avais pris Royal air Maroc pour venir au Sénégal, pour ensuite me rendre à Bissau. C’est à l’aéroport que les éléments de l’OCRTIS m’ont interpellé, avant de confisquer mon passeport “. Les testes effectues sur les boulettes se sont révélés positifs, Pressé de questions l’accusé a fini par lâcher le morceau. “C’était la première fois que je transportais de la drogue“, a-t-il tenté de convaincre. Revenant sur les faits, le Substitut du procureur a narré qu’une somme de plus de 2 millions de F CFA avait été versée pour qu’il accepte d’acheminer de la drogue du Brésil en  Guinée-Bissau. Du coup, le comportement qu’il a eu lorsqu’il a foulé le sol sénégalais a attiré l’attention des agents de l’OCRTIS. Qui l’ont finalement appréhendé.

Enquête

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.