61e sommet de la Cédéao: les coulisses du huis clos des chefs d’État

lundi 4 juillet 2022 • 1014 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

61e sommet de la Cédéao: les coulisses du huis clos des chefs d’État

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le 61e sommet ordinaire des chefs d’État de la Cédéao s’est tenu, dimanche 3 juillet 2022, à Accra. Les décisions annoncées sur le Mali, le Burkina Faso et la Guinée ont été prises à huis clos dans une salle de conférences ultra-gardée, seuls les porteurs de badges VIP pouvaient traîner dans les couloirs ou y avoir accès. Entrée dans les coulisses de cette rencontre de haut niveau.

Juste après l’ouverture, les chefs d’État ont demandé à rester entre eux. Ministres, collaborateurs, invités spéciaux ont vidé la salle. Cela a duré une heure et c’est à ce moment-là que l’élection de Umarou Sissoko Emballo, le président de la Guinée-Bissau, a été tranchée. Ceux qui ne voulaient pas de lui ont suggéré à Nana Akufo-Addo, le sortant, de rester six mois de plus. Sans succès. Dernier joker, le Nigérien Bazoum, lui aussi, a décliné. Embalo venait de gagner son mandat de président en exercice de l’organisation régionale.

Comment la levée des menaces de sanctions contre le Burkina Faso a été décidée ? En pleine séance, Saleh Annadif, patron de la Minusma en Afrique de l’Ouest, joint la ministre des Affairées étrangères et lui réclame une promesse non tenue, à savoir le document qui ordonne la libération totale du président destitué Kaboré. Le médiateur Issoufou, dont le travail a été très apprécié, le reçoit quelques minutes après.

Autre dossier : la Guinée. Les confidences rapportent que le Nigérien Bazoum a dit à ses pairs que les putschistes ne doivent pas se présenter aux élections. « Il faut faire des coups d’État des crimes imprescriptibles », a renchéri le ministre des Affaires étrangères du Bénin. Quant au médiateur Ibn Chambas, récusé par la junte guinéenne, il s’est fendu d’une déclaration : « Si je suis le problème, je me retire. Ce sera l’occasion de tester la bonne foi de Mamadi Doumbouya. »

RFI

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1014 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial