9 éme édition de la journée l’excellence du Blouf : Les mérites de 124 lauréats reconnus

Actualité

iGFM – (Ziguinchor) – La neuvième édition de la Journée de l’éducation et de l’excellence a été célébrée ce samedi 14 décembre 2019, sous la présidence du Vice-Directeur de l’UFR Santé de l’Université Assane Seck et Chef du service de pneumologie de l’hôpital de la Paix de Ziguinchor, le Pr agrégé Ansoumana Diatta. La salle polyvalente du CDEPS de Thionk-Essyl (commune située dans le département de Bignona) a abrité l’évènement. A l’occasion, 142 élèves dont 55 garçons et 69 filles venus de 58 établissements (lycées, CEM et des écoles primaires) qui se sont distingués lors des derniers examens, ont été récompensés.

Les autorités de l’enseignement, des professeurs et des enseignants se sont mobilisés pour célébrer cette fête avec les récipiendaires. «Pour les écoles élémentaires qui sont au nombre de 42, nous avons 82 lauréats dont 36 garçons et 46 filles. Pour le moyen qui est au nombre de 09, nous avons enregistré 18 récipiendaires, dont 09 garçons et 09 filles. Pour le secondaire, sur les 06 établissements scolaires que compte le Blouf, nous avons 24 lauréats dont 14 garçons et 10 filles.

Soit  un total de 58 établissements avec 124 lauréats dont 55 garçons et 60 filles. Je dois préciser que sur les cinq lycées, quatre abritent le moyen ce qui leur confère le droit de donner quatre lauréats au lieu de deux», explique Bourama Diémé, enseignant et président de l’union des associations du Blouf. Le thème de ces retrouvailles éducatives est : «les grossesses précoces en milieu scolaire : quelle alternative pour endiguer le fléau?»

Des lauréats prêts à relever les défis

 

Consciente de la lourde mission qui leur incombe désormais, la lauréate Astou Combé Sagna élève en classe de Terminale L2 dans le lycée privé de Thionk-Essyl a invité ses camarades à ne pas dormir sur leurs lauriers. «Je suis très heureuse de faire partie parmi les lauréats du jours. Nous devons demeurer partout où nous sommes des exemples, être des modèles pour nos camarades. J’invite mes camarades à redoubler d’efforts pour être demain des lauréats comme moi.

La Nation sénégalaise a placé son espoir en nous qui sommes les jeunes. Nous sommes également la fierté de nos parents. C’est pourquoi, nous devons travailler durement pour notre réussite. C’est de cette manière seulement que nous pourrons jouer notre partition dans le développement économique et social de notre région la Casamance en particulier et de notre pays le Sénégal en général», a dit Astou Combé Sagna.

IGFM