Adji Mergane Kanouté - "L’opposition voulait manipuler les Sénégalais sur l'augmentation du nombre de députés"

samedi 23 avril 2022 • 668 lectures • 0 commentaires

Actualité 2 mois Taille

Adji Mergane Kanouté -

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Invitée ce samedi 23 avril 2022 de l’émission Grand oral de Rewmi Fm, Adji Mergane Kanouté est revenue l’augmentation avortée du nombre de députés à l’Assemblée nationale.

Selon elle, l’opposition a tout simplement voulu mettre en mal la majorité parlementaire avec le peuple sénégalais. Parce qu’au départ, il y avait bel et bien un consensus qui aurait permis de régler cette histoire en dix minutes.

PUBLICITÉ


« Ces députés de l’opposition voulaient mettre en mal la majorité parlementaire avec l’opinion. Etre d’accord quand on est ensemble et se démarquer devant les caméras, c’est leur démarche. En commission technique, il y a vraiment eu consensus. Nous étions tous, pouvoir comme opposition, d’accord. Et même avant la commission technique à la rencontre avec le ministre de l’Intérieur, il y avait aussi ce consensus. Mieux, lors de la commission, il y a tous les députés, opposition, non-inscrits et non alliés», a dit la vice-présidente du groupe parlementaire Benno bokk yakaar.

PUBLICITÉ


Pour étayer ses propos, la parlementaire note : « en plénière, comme toujours quand la presse est là, l’opposition fait volte-face non sincère parce qu’elle voulait faire passer au niveau de l’opinion nationale et internationale qu’elle n’était pas pour l’augmentation du nombre de députés. Que c’était le groupe de la majorité et le président de la République qui voulaient faire passer cette loi ».


L’élue du peuple souligne que quand la majorité parlementaire a compris que l’opposition voulait manipuler l’opinion, elle l’a suivie. Parce que Benno avait des mécanismes pour faire respecter la loi avec le nombre de députés par rapport au nombre de Sénégalais dans les localités…


Pour elle, l’Assemblée ne suit pas aveuglément l’Exécutif. “Tous les projets de loi qui nous viennent de l’exécutifs sont en faveur des populations. Et quand c’est le cas, les députés votent. Parce que le président a été élu et réélu sur la base d’un bilan. Et ce président ne va jamais envoyer à l’Assemblée un projet défavorable aux populations. C’est pourquoi les députés de la majorité n’hésitent pas à voter les projets de loi qui leur parviennent”, a-t-elle soutenu.

Cet article a été ouvert 668 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial