Des sujets politiques à la Une des quotidiens

lundi 25 septembre 2023 • 393 lectures • 0 commentaires

Actualité 5 mois Taille

Des sujets politiques à la Une des quotidiens

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) La pléthore de candidats déclarés à la présidentielle, la question de l’éligibilité de Ousmane Sonko, ‘’la grande offensive d’Amadou Ba’’etc, sont entre autres sujets politiques au menu des quotidiens reçus lundi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Vox Populi passe à la loupe la ‘’pléthore’’ de candidats déclarés à la présidentielle du 25 février et parle d’un ‘’désordre électoral’’.

PUBLICITÉ


Dans le journal, des experts tentent d’expliquer ‘’ce qui fait courir tout le monde’’. Dr Abdoul Aziz Mbodj, professeur de droit constitutionnel à l’Ugb, estime que ‘’si le système de parti n’était pas en crise, on n’allait pas avoir ce désordre’’.

PUBLICITÉ


Le psychologue Serigne Mor Mbaye relève que ‘’derrière cette cinquantaine de candidature, il y a peut-être 0,0% de projets de société…’’.


Dans WalfQuotidien, des analystes signalent les ‘’pièges’’ à ‘’éviter’’ par l’opposition si elle veut remporter le scrutin.


‘’Les candidatures à la présidentielle foisonnent. L’opposition, d’après des observateurs, gagnerait à prendre part à ce rendez-vous électoral en trois voire quatre blocs’’, souligne Walf.


Le Quotidien annonce que le leader de Pastef, Ousmane Sonko, a été rayé des listes électorales.


‘’Ousmane Sonko ne sera pas candidat à l’élection présidentielle de 2024. Son retrait des listes électorales lui a été notifié depuis le 20 septembre. C’est la conséquence de sa condamnation par contumace à 2 ans de prison dans l’affaire Adji Sarr. Ce qui le déchoit de ses droits civiques et politiques. N’étant plus électeur, Sonko est ainsi écarté de la Présidentielle par l’article L.57 du Code électoral’’, écrit le journal.


Sud Quotidien rappelle toutefois qu’il y a ‘’débat sur la purge de la contumace et l’éligibilité de Ousmane Sonko’’.


 »L’arrestation du leader de Pastef, Ousmane Sonko, suivie de son inculpation le 31 juillet dernier pour huit chefs d’accusations, alimente depuis lors le débat sur son éligibilité à l’élection présidentielle du 25 février. En effet, alors que l’actuel ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall,.continue de soutenir que Sonko est déchu de ses droits civils et politiques du fait de sa contumace qui est toujours d’actualité, ses pairs de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar rament à contrecourant à propos de la purge de cette même contumace’’, relève Sud.


Le quotidien EnQuête évoque ‘’le spectre du Plan B’’ à Pastef et souligne que ‘’malgré le refus de tomber dans le piège du candidat de substitution, la question s’impose de plus en plus à Pastef’’.


 »Dans la course à un éventuel plan B de Pastef, Guy Marius Sagna, porté au pinacle par la diaspora de l’ex-Pastef en Belgique, en Suisse, en Espagne et en France, prend une longueur d’avance sur ses concurrents directs’’, écrit le journal.


Le Soleil rapporte que le Premier ministre Amadou Bâ, par ailleurs ministre de l’Élevage et des Productions animales par intérim, a lancé, samedi, la campagne nationale de vaccination du cheptel de la saison 2023-2024. ‘’Il a appelé à une synergie d’actions afin d’éradiquer les maladies animales, pour une préservation du bétail. Pour cette campagne, une enveloppe d’un milliard de FCfa a été dégagée’’, relève le journal.


L’Info parle de ‘’la grande offensive d’Amadou Ba’’.


 »Sorti de l’ombre du président de la République Macky Sall depuis qu’il est désigné candidat de Benno bokk yaakaar et de la grande majorité à l’élection présidentielle du 25 février 2024, Amadou Ba mène à tambour battant, sa précampagne’’, écrit la publication.


Selon le journal, ‘’de plus en plus, il sort de l’ombre et multiplie non seulement les descentes sur le terrain, mais aussi et surtout les déplacements à l’intérieur du pays avec à la clé des lancements à tout va, de projets d’envergure ».


 »Après le département de Tivaouane où il a lancé les travaux de la route Pire-Méouane, l’actuel Premier ministre a été ce week-end dans le Nord du pays, où il a procédé au lancement des travaux de l’aménagement et du bitumage des routes Ranérou-Oudalaye, Õudalaye- Siwé Yabé et RN3-Velingara Ferlo’’, souligne L’Info.

Cet article a été ouvert 393 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial