Entretien exclusif avec Omar Pène : "Pourquoi je rends hommage à Thione Seck!"

samedi 3 juillet 2021 • 7204 lectures • 1 commentaires

Vidéo 2 mois Taille

Entretien exclusif avec Omar Pène :

Revoilà "goorou Bana". Pour des raisons de maladie que tout le monde connaît d'ailleurs, Oumar Pène s'était éloigné de la scène.  Aujourd'hui Dieu merci, il est encore là pour accompagner les mélomanes et autres inconditionnels du Super Diamono. Dans ses valises deux albums inédits. 

Le premier album dit international ou World music s'intitule "Climat" et  porte la signature de sa nouvelle maison de production parisienne  "Believe", avec une touche particulière de l'excellent guitariste Hervé Samb dont le talent fait l'unanimité partout dans le monde. Une ouverture à l'international avec des influences jazzy, blues mélangées aux sonorités africaines. Un mix dont le Super Diamono nous a souvent habitués.


Le second "Boul nangou" aux allures de mbalax est destiné au marché national ou local. Il est réalisé sous la conduite du grand bassiste Papa Dembèle Diop qui signe ainsi son retour. D'autres artistes musiciens dont Papis Konaté, Alain Oyono, Moussa Traoré, Rane, Aliou Seck ont aussi participé à la production. Tout cela dans un style afrofeeling purement Diamono 


Dans les productions, le lead vocal du Super Diamono aborde plusieurs problématiques.  Le réchauffement de la planète avec les changements climatiques, le terrorisme, l'émergence, le cousinage à plaisanterie, entre autres.
C'est dans cette dernière thématique que s'inscrit le morceau "Kaal" dans lequel l'ambassadeur itinérant auprès des étudiants pour la paix et la cohésion sociale dans les campus universitaires revient sur les récents événements survenus à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar entre les mouvements "Kekendo" et "Ndef leng".  Dans un discours sensibilisateur et moralisateur, il appelle les uns et les autres à la cohésion sociale et au vouloir vivre en commun, socle de notre nation, de notre société depuis des siècles.


On retrouve aussi dans ces albums, l'hommage qu'il a rendu à son ami et frère Thione Ballago Seck qui nous a quittés le 14 mars dernier. Un homme avec qui, il dit avoir tout partagé sur scène et dans la vie courante et dont il se remet difficilement de sa disparition.
Il a aussi rendu un vibrant hommage à ses amis. Toujours reconnaissant, "Goorou Bana" leur a dédié le tube "Merci". Une manière de les remercier de leur soutien, affection, mais aussi de leurs prières qui ne lui ont jamais fait défaut durant l'épreuve. Un remerciement à la famille qui l'a soutenu dans les moments difficiles. Les frères et les sœurs, les amis, les jeunes, les adultes qui l'appellent affectueusement "Baye Pene". 
Il  réserve d'ailleurs sa première sortie en public à ses fans. Ce sera le 14 Août prochain au Musée des civilisations noires. Une soirée aux allures de la traditionnelle soirée du 24 décembre de l'Afsud. 


Déjà des singles dont "Loutax" un featuring avec Fada Fredy du groupe Daaradji et un autre morceau intitulé "wolou" sont en train de déchirer les ondes en attendant les sorties officielles.
Dans quelques jours se tiendra une cérémonie de séance d'écoute en faveur de la presse. 



NDATTE DIOP

Cet article a été ouvert 7204 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial