Ferdinand Coly se confie sur son procès gagné contre Saliou Samb

mercredi 5 avril 2023 • 2670 lectures • 2 commentaires

Actualité 1 an Taille

Ferdinand Coly se confie sur son procès gagné contre Saliou Samb

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Ferdinand Coly a obtenu gain de cause dans l'affaire l'opposant à Saliou Samb, ancien président du Stade de Mbour. Ce dernier a été condamné par le tribunal de Mbour à 5 ans de prison dont 6 mois ferme plus 800 millions FCFA de dommages et intérêts. Quelques jours après le verdict, l'ancien international sénégalais s'est confié à nos confrères de Stades.

"Ce n'est pas une question de satisfactions", a d'emblée réagi l'ancien arrière droit de l'équipe du Sénégal quand on lui a demandé s'il était satisfait du verdict.

"J'avais porté plainte depuis 8 ans. Pendant ce temps-là, il faisait le malin..."

"Mon combat, c'est que la vérité soit rétablie. Ce gars-là ne mérite pas d'être au poste où il est (président du Conseil départemental de Mbour). C'est quelqu'un de très dangereux maintenant, la vérité est sortie. Il avait dit que c'est un business qui n'avait pas marché, regardez-moi cela. Le verdict vient de tomber alors que j'avais porté plainte depuis 8 ans. Pendant ce temps-là, il faisait le malin, la réalité l'a rattrapé. On avait mis en place des conditions pour créer de l'emploi, pour que les jeunes travaillent. Je me sens jugé, je suis citoyen et tout citoyen qui porte plainte attend que la justice fasse son travail. Je n'attendais pas d'avoir raison mais d'être jugé comme tout bon citoyen", a expliqué Ferdinand Coly.

"Quand j'avais dit que je vais renoncer à ma nationalité..."

"Il y a des gens qui portent plainte et en une semaine leur dossier est jugé, ce n'était pas mon cas. J'ai attendu 8 ans, c'est pourquoi quand j'avais dit que je vais renoncer à ma nationalité sénégalaise c'est pour arrêter les gens qui avaient mis leurs coudes sur mon dossier. Je sais comment me défendre et je ne suis pas quelqu'un qui se laisse faire. Je suis très endurant dans les épreuves. Tout ce que Saliou Samb a fait est lamentable, mesquin et méchant. En plus il voulait se permettre d'être Maire et président de la Fédération sénégalaise de Football. C'est un requin, maintenant qu'il est hors de la mer, qu'il purge sa peine. Il a été démasqué et cela va changer les choses, mon cas va servir de leçons pour d'autres personnes qui ont des griefs contre lui et qui n'ont pas eu le courage de le faire. J'ai payé le plus dur, cela va permettre à d'autres personnes escroquées de pouvoir se reconstruire."

À l'origine, une garantie d'un immeuble

Pour rappel, Saliou Samb a été poursuivi pour abus de biens sociaux et banqueroute frauduleuse, par Ferdinand Coly sur un montant d'1 milliard 200 millions FCFA. Les deux hommes avaient mis sur pied «Blue Trade Company», une société d'exploitation et d'exportation des produits halieutiques en 2011. Mais le business a fait faillite, selon Saliou Samb.

Une réponse systématiquement rejetée par Ferdinand. Selon ce dernier pour réussir le projet, ils ont fait un prêt de 400 millions auprès d'une banque et l'ancien Lion avait accepté de faire une garantie de son immeuble très connu d'un milliard 200 millions, sis à Liberté 6 Extension. Dans cette société, Ferdinand détenait 30%, Mamadou Niang 31% et Saliou Samb 34% des parts.

Toutefois, pour se défendre, Saliou Samb argue que "c'est une affaire qui a mal fini, qu'ils ont fait faillite".

C'est le dénouement dans ce procès qui a duré 8 ans. Dès que la décision du tribunal sortira, Ferdinand Coly peut enclencher une procédure pour rentrer dans ses fonds. Un bon huissier, un bon avocat pour se faire rembourser."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2670 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial