"Idriss Deby a été victime du  pétrole tchadien": MLD explique pourquoi...

mercredi 28 avril 2021 • 828 lectures • 1 commentaires

Politique 1 mois Taille

Mamadou Lamine Diallo, le Président du mouvement Tekki, s'est interessé à deux question dans sa questekki de la semaine. Il s'agit du décès de Déby et le conseil présidentiel sur l'emploi des jeunes. Ci-dessous son analyse.

 Idriss Deby a été victime du  pétrole tchadien.

"Il y a dix ans, j’ai soutenu en public devant l’immense Amath Dansokho,  que l’Afrique est l’enjeu du monde pour deux raisons essentielles, sa jeunesse et ses ressources minérales. Dans ce monde multipolaire dominé par les Etats Unis-le Royaume Uni,  la Chine, l’Europe (France et Allemagne), la Russie, l’Inde  et la Turquie (qui pointe le nez), celui qui contrôle l’Afrique contrôlera le monde.

Les élites politiques africaines prédatrices ne l’ont pas compris. Elles passent leur temps à creuser des trous pour reprendre Mimi Touré qui en a fait l’expérience. Le débat politique est au niveau de la basse-cour, centré au mieux sur des chocs d’égos souvent insignifiants et au pire autour de centres de massage ridicules. Le Tchad n’a pas échappé à cette dérive.

En 1975, François Tombalbaye, Président du Tchad, signe son arrêt de mort en introduisant les américains dans le  pétrole. Idriss Deby, installé au pouvoir en 1990  par une France anti-Hissene Habré dont la volonté d’indépendance est indiscutable, me confiait le génial Babacar Touré, a régné par le sang et l’argent pour la dynastie Deby. Grisé par le pouvoir et les éloges, il a commis deux fautes : introduire la Chine dans le pétrole et se proclamer Maréchal. Comme tous les maréchaux d’Afrique, il a perdu le pouvoir violemment.

Dans ce nouveau contexte marqué par un coup d’état militaire de son fils, Général 4 étoiles de corps d’armée, à trente-sept ans, -les militaires sénégalais apprécieront-, quel est le sens pour Macky Sall et Mimi Touré de garder Hissene Habré en prison ? Elevons le niveau du débat politique."

"Macky arme et renforce la police et la gendarmerie pour mater..."

"Au moment où BBY organise un xaware (khawaré)  dans le luxueux centre Abdou Diouf de Diamniadio pour parler de la galère des jeunes, Macky Sall augmente les effectifs de la gendarmerie et de la police et commande des blindés anti-émeutes. Cette fête est de la poudre aux yeux pour masquer sa volonté d’installer la dynastie FayeSall, un peu à l’image de la dynastie Deby au Tchad. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Pétrole et dictature politico-militaire finissent toujours mal.

En vérité, la question de l’emploi des jeunes est mal posée. Il s’agit plutôt d’un système économique incapable de produire des emplois pour faire face à la demande de deux cent mille par an, selon le ministre Hott de Macky Sall. Mimi Touré a raison de dire que Macky est dans un trou qu’il a creusé. Encore faut-il comprendre pourquoi et comment le système  creuse des trous. Le système a un disque dur, les prédateurs et un logiciel et des applications  « door ». Tout le monde sait que BBY ne peut pas faire face à deux cent mille jeunes qui veulent travailler.

Ces nouveaux aristocrates de BBY qui jouent avec les milliards du peuple sont allés se réfugier derrière le Khalife général des mourides et bombent le torse. Pour combien de temps encore ? Il nous faut une alternative patriotique et citoyenne au système entretenu par les politiciens doorkat dans la majorité comme dans « l’opposition."

Cet article a été ouvert 828 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial