LDC : le PSG surprend le Bayern Munich !

mercredi 7 avril 2021 • 452 lectures • 0 commentaires

Sport 4 semaines Taille

LDC : le PSG surprend le Bayern Munich !

iGFM (Dakar) Après avoir éliminé le FC Barcelone au tour précédent, le PSG était opposé à son bourreau de la saison passée en finale de la Ligue des Champions, le Bayern Munich, pour un quart de finale aller alléchant à l'Allianz Arena.

Un match joué sous la neige, dans des conditions assez étonnantes, pour lequel Mauricio Pochettino avait installé son 4-2-3-1 habituel, mais avec quelques surprises (titularisation de Dagba et Draxler). Le Bayern, de son côté, avait décidé d'aligner Choupo-Moting en pointe pour remplacer Lewandowski, forfait. Et c'est bien l'ancien Parisien qui était tout proche de trouver la faille, de la tête sur corner (3e), mais la barre transversale soulageait Navas. Dans la foulée, Di Maria donnait un bon ballon à Neymar, qui lançait Mbappé dans la surface. L'attaquant français tirait fort premier poteau, Neuer se loupait et le PSG ouvrait la marque (0-1, 3e). Un début de match idéal pour le club francilien, qui voyait dès lors des vagues munichoises s'abattre sur le but de Navas, encore impérial. Le PSG subissait énormément, tentant de ressortir proprement quelques ballons de contre. Contre le cours du jeu, il allait encore frapper. Neymar, encore lui, trouvait Marquinhos d'un délicieuse passe lobée dans le dos de la défense bavaroise. Alors qu'il avait réclamé le changement quelques minutes plus tôt, le capitaine parisien contrôlait et ajustait froidement Neuer (0-2, 28e) ! Il cédait sa place dans la foulée à Herrera, Danilo prenant place en défense.


Le Bayern continuait d'appuyer et multipliait les centres dans la surface parisiennes. Sur l'un d'eux, signé Pavard, Choupo-Moting parvenait à se démarquer et trompait Navas de la tête (1-2, 37e). Le Bayern était récompensé de ses efforts mais rentrait aux vestiaires mené au score. Au retour des vestiaires, nouveau coup dur pour le PSG avec la sortie de Diallo, remplacé par Bakker. Le PSG allait donc jouer pendant 45 minutes avec une défense plutôt expérimentale : Bakker-Kimpembe-Danilo-Dagba. Cela ne l'empêchait pas de se créer une énorme occasion, avec Neymar qui butait sur Neuer après une percée de Mbappé (51e). Mais il ne fallait pas se leurrer, c'est toujours le Bayern qui menait la danse, avec une meilleure maîtrise technique. Et l'inévitable allait arriver, avec l'égalisation signée de l'éternel Thomas Müller, trouvé parfaitement par Kimmich sur coup-franc (2-2, 60e). De quoi déchaîner encore plus les locaux, qui maintenaient la pression sur les cages parisiennes. Mais il était désormais acquis que ce match était totalement fou. Sur un contre rondement mené, Mbappé était trouvé à l'entrée de la surface, légèrement à gauche. Il patientait, laissait croire à une frappe enroulée mais choisissait finalement le petit côté et trompait Neuer (2-3, 68e) ! Le PSG repassait devant et mettait un coup derrière les têtes munichoises. Certes, le Bayern repartait à l'attaque, mais il semblait à court d'idées. Et le PSG avait même quelques ballons de contre à gérer, qu'il transformait plutôt en courtes phases de possession. Contre toute attente, contre le cours du jeu, le club parisien l'a emporté sur la pelouse bavaroise (2-3) et se retrouve en bonne position en vue du match retour, prévu mardi prochain !


Footmercato

Cet article a été ouvert 452 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial