Revue de presse : santé, libertés...à la Une des quotidiens

jeudi 7 décembre 2023 • 995 lectures • 0 commentaires

Actualité 4 mois Taille

Revue de presse : santé, libertés...à la Une des quotidiens

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Les quotidiens reçus jeudi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) abordent divers sujets se rapportant à la santé, aux libertés civiques et à l’économie.

En matière de santé, Source A s’intéresse à la mortalité infantile et juvénile au Sénégal suite à la publication de l’Enquête démographique et de santé continue (EDS-Continue) 2023.

PUBLICITÉ


 »L’Enquête démographique et de santé continue (EDS-Continue) de 2023 a livré ses résultats. Le rapport détaille la mortalité des enfants, notamment l’estimation de la mortalité infantile et juvénile. Globalement, le risque de mortalité infanto-juvénile est estimé à 40%. De même que les maladies, à savoir la diarrhée, la pneumonie et le paludisme qui sont les principales maladies infantiles qui peuvent entraîner le décès des enfants de moins de cinq ans au Sénégal’’, indique le journal.

PUBLICITÉ


Le quotidien L’Info met en exergue le rapport de Civicus monitor sur les libertés en 2023 et note que ‘’le Sénégal chute dangereusement’’.


 »Le Sénégal a dégringolé en matière de respect des droits de l’homme. C’est l’une des principales conclusions du rapport 2023 de Civicus Monitor, publié hier, et dans lequel, le Sénégal est classé dans la catégorie, espace civique +réprimés+. Cela, explique le rapport intitulé : +Le pouvoir du peuple sous attaque en 2023+, du fait de la répression permanente qui s’exerce sur des membres de la société civile, des journalistes, des oppositions politiques, à l’approche de l’élection présidentielle du 25 février prochain’’, écrit le journal.


Selon Sud Quotidien, ‘’Civicus Monitor peint un tableau sombre des libertés civiques au Sénégal’’. En effet, ‘’dans son nouveau rapport publié hier, mercredi 6 décembre 2023, la plateforme de recherche et d’évaluation des libertés civiques dans le monde révèle que, dans notre pays, +le respect des droits humains fléchit de façon spectaculaire sous le poids de la répression pré-électorale’’, indique Sud.


Le Sénégal figure parmi ‘’les sept pays en net recul’’ en matière de libertés civiques, note L’As qui écrit : ‘’+Le pouvoir du peuple sous attaque 2023+. Tel est l’intitulé du nouveau rapport publié hier par Civicus Monitor, l’Alliance internationale dédiée au renforcement de l’action citoyenne et de la société civile à travers le monde. Elle décrit en détail l’état de l’espace civique dans 198 pays et territoires’’, explique L’As.


 »+Au Sénégal, le respect des droits de l’Homme fléchit de façon spectaculaire sous le poids de la répression préélectorale+. Tel est le constat de Civicus Monitor dans son rapport publié hier. Elle classe ainsi le Sénégal parmi les sept pays en net recul en matière de libertés civiques’’, souligne le quotidien.


Le quotidien EnQuête se fait écho de la ‘’grogne’’ des sociétés de distribution pétrolière.


 »Alors qu’il leur doit 140 milliards de francs CFA, l’Etat continue de presser les sociétés de distribution pétrolière à travers les services des impôts et des douanes. Tout en réclamant le paiement des arriérés dus au titre de la péréquation et des pertes commerciales le président de l’Association sénégalaise des pétroliers (ASP), Ameth Guissé, insiste sur la nécessité d’instaurer un mécanisme de compensation’’, note le journal.


 

Cet article a été ouvert 995 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial