A 53 jours de la Coupe du Monde, la liste des 26 Lions pourrait ressembler à ça

mercredi 28 septembre 2022 • 1867 lectures • 2 commentaires

Sport 2 mois Taille

A 53 jours de la Coupe du Monde, la liste des 26 Lions pourrait ressembler à ça

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le rassemblement de septembre est déjà oublié. Deux matches, pour une victoire face à la Bolivie (2-0) et un nul devant l'Iran (1-1) et quelques enseignements manifestes. Qui a marqué des points, qui en a perdu aux yeux de d'Aliou Cissé ? Même s'il y a déjà des certitudes.

La prochaine fois qu'Aliou Cissé apparaitra, ce sera pour dévoiler la liste tant attendue des joueurs retenus pour la Coupe du monde (20 novembre–18 décembre 2022). Et ce jour, le sélectionneur fera des heureux et des malheureux. Qui sera donc du voyage ? Si Cissé peut choisir d'en emmener jusqu'à 26, tant il juge que le groupe, ainsi élargi, lui permettra d'avoir des solutions plus facilement. On a décidé d'en retenir 26 tout en espérant surtout que tout le monde sera sur pied.

Gardiens : Edouard Mendy, Alfred Gomis, Seyni Dieng

Voilà sans doute le poste où le doute s'installe le moins. Derrière les incontournables et indiscutables Edouard Mendy et Alfred Gomis, Seyni Dieng s'impose malgré son faible temps de jeu en sélection. Aliou Cissé apprécie son sérieux et n'a pas hésité à lui faire confiance en septembre contre l'Iran. Ses bons matchs en club (Queens Park Rangers) ont également joué en sa faveur. Derrière, Mory Diaw et Alioune Badara Faty partent de trop loin. Mais ce dernier n'est plus vraiment dans les plans du sélectionneur.

Défenseurs : Sabaly, Koulibaly, Abdou Diallo, Pape Abou Cissé, Formose Mendy, Saliou Ciss, Ballo-Touré, Niakhaté

Le nul contre l'Iran est d'abord un signe très fort envoyé à Aliou Cissé et son staff technique à 53 jours de la Coupe du monde. Pas très influant sur son côté droit, à Vienne (Autriche), Formose Mendy devrait quand-même faire partie du voyage. Il devrait profiter du forfait de Bouna Sarr, mais en tant que doublure de Sabaky qui devrait être rétabli avant l'annonce de la liste. Un retour à la compétition de ce dernier à donc suveiller. Sur le côté gauche de la défense, Saliou Ciss a des chances de faire partie du voyage même s'il est pour le moment sans club. Son remplaçant pour ces deux matchs amicaux, Ismail Jakobs n'a pas été à la hauteur contre l'Iran. Et Ciss pourrait mettre à profit son expérience internationale et sa longévité dans la tanière pour damner le pion à l'arrière gauche de l'AS Monaco trop loin du compte.

En revanche, Moussa Niakhaté devrait être l'heureux élu pour devenir la doublure de Koulibaly et Abdou Diallo, avec Pape Abou Cissé. Ce, à la suite de l'absence de Abdoulaye Seck (non convoqué).

Les autres sont quant à eux assurés de faire partie du voyage au Qatar.

Milieux : Gana Gueye, Nampalys Mendy, Pape Gueye, Pathé Ciss, Krépin Diatta, Loum Ndiaye, Cheikhou Kouyaté, Pape Matar Sarr, Moustapha Name

Si la Coupe du monde commençait demain, on mettrait les milieux qui sont dans la liste actuelle. Ils sont déjà sur pied. Même s'ils ne seront pas tous titulaires. On va partir du principe qu'ils seront à Doha vers la fin novembre. Et selon toute vraisemblance, ils seraient accompagnés par Pathé Ciss, installé dans le groupe depuis sa première sélection contre la Bolivie. Il a donné raison à Aliou Cissé qui a décidé de le convoquer avant la Coupe du monde. Ce, après de belles prestations en club (Rayo Vallecano). Le sociétaire du club madrilène a une bonne tête de titulaire. Reste maintenant à savoir s'il débutera lors de la Coupe du monde devant des cadres comme Gana Gueye et Nampalys Mendy.

Attaquants : Sadio Mané, Ismaila Sarr, Boulaye Dia, Demba Seck, Bamba Dieng, Famara Diédhiou

Mané, Boulaye Dia et Ismaila Sarr est le trio incontournable de l'attaque des Lions. Et derrière eux, rien n'est certain hormis pour Bamba Dieng qui a encore la confiance du sélectionneur. L'attaquant de l'OM est considéré comme le numéro un des remplaçants.

Pour Nicolas Jackson appelé pour la première fois et qui n'a disputé aucune minute lors de ce rassemblement de septembre, la marge est étroite. Personne ne conteste en revanche l'avance de Famara Diédhiou (absent pour blessure) sur ses adversaires (Jackson et Illimane Ndiaye). Absent de ce rassemblement pour cause de blessure, l'attaquant d'Alanyaspor a repris l'entraînement depuis quelques jours et devrait être rappelé puisque Cissé a toujours sur lui.
L'interrogation devrait forcément s'articule autour de Demba Seck qui a joué ses premières minutes contre la Bolivie. L'ailier droit du FC Torino profitera de la suspension de Diao Baldé Keita (retour à la compétition à partir des 8es de finale). La chance devrait lui sourire.

Mais ce qui est sûr et certain, c'est que le sélectionneur Aliou Cissé ne va plus dormir comme il l'a si bien dit hier. 

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ


 


 


 


 


 

Cet article a été ouvert 1867 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial