Actes de vandalismes à l'arène nationale : le CNG prêt à frapper plus fort

mercredi 1 décembre 2021 • 1013 lectures • 2 commentaires

Sport 1 mois Taille

Actes de vandalismes à l'arène nationale : le CNG prêt à frapper plus fort

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Suite aux violences notées ces dernières semaines à l'arène nationale, pendant les combats de lutte, le CNG a décidé de sanctionner lourdement selon les lois et règlements.

C'est dans un communiqué parvenu à IGFM, ce mercredi soir, que le Comité National de Gestion de la lutte, a fait savoir qu'il "attire l'attention des autrurs de tels actes sur leur responsabilité devant les lois et réglements quant aux sanctions prévues à cet effet."

Retenir le reliquat de tout lutteur..

"Le CNG se fait le devoir de retenir le reliquat de tout lutteur dont les supporters, membres et fans club ou accompagnateurs auront été convaincus d'actes de ce genre, aux fins de servir à la réparation de tout préjudice causé par ces derniers à l'infrastructure sportive", prévient le Comité. "Les gradins de ce précieux bijou offert à la jeunesse sportive de notre pays présentent le spectacle désolant de travées détruites ou même arrachées après chaque journée de  lutte. Ces actes de vandalismes sont perpétrés par des soit-disant supporters ou club qui s'octroient le droit et la liberté de détruire les installations de cette infrastructure qui fait la la notre fierté", explique le CNG de lutte, qui indique qu'un "constat amer" a été fait par "les superviseurs et relevé par bon nombre de citoyens scandalisés". Sur ce ce Coté dirigé par le président Bira Sène, "s'indigne fortement et condamne vigoureusement de tels actes qui sont non seulement irresponsables, mais sont aussi de nature à ternir l'image du CNG, à altérer le confort et la fonctionnalité d'une infrastructure de cette valeur. "
Pour éviter de tels actes, le CNG demande à tous les acteurs de la lutte de participer à la sensibilisation.

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ

Galerie photos

Cet article a été ouvert 1013 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial