Affaire des faux billets : Le procès de Thione Seck renvoyé au 23 mars

Société

IGFM – La Cour d’appel de Dakar a renvoyé le procès de Thione Seck et Alaye Djité jusqu’au 23 mars prochain pour plaidoiries. Elle s’est opposée à la requête des avocats du chanteur qui avaient sollicité le sursis à statuer pour permettre à la Cour suprême de se prononcer sur le pourvoi en cassation.

Initialement prévu aujourd’hui, le procès de Thione Seck a été renvoyé au 23 mars pour plaidoiries. Les avocats du chanteur voulaient que le dossier frappé du sursis à statuer afin de permettre à la Cour suprême de statuer sur leur pourvoi en cassation. Cependant, la Cour s’y est opposée avant de renvoyer l’audience.

Il faut dire que Thione Seck est poursuivi pour association de malfaiteurs, contrefaçon et altération de signes monétaires en cours légal au Sénégal et dans un pays étranger, blanchiment de capitaux et tentative d’escroquerie. Son co-prévenu, Alaye Djité est aussi poursuivi pour les mêmes délits.

Pour rappel, la Chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Dakar avait infirmé le premier jugement rendu par le tribunal correctionnel de Dakar. En rendant sa décision, la Cour a confirmé sur le principe de l’annulation et a infirmé par rapport aux actes subséquentes. En d’autres termes, la procédure va être poursuivie et c’est la jurisprudence Khalifa Sall qui est invoquée.

Non satisfaits de cette décision, les conseils ont saisi la Cour suprême. C’est pourquoi, ils veulent obtenir la décision de ladite juridiction avant de pouvoir plaider. Mais la Cour leur a opposé un niet catégorique.