Affaire du Colonel qui a tué sa fille aux Mamelles: La chambre d'accusation met fin à son internement

mardi 6 avril 2021 • 2634 lectures • 0 commentaires

Société 1 semaine Taille

Affaire du Colonel qui a tué sa fille aux Mamelles: La chambre d\'accusation met fin à son internement

La chambre d’accusation a mis fin à l’internement de Mouhamed Sall, le Lieutenant-Colonel, chef de section de douane du Môle 2 du Port autonome de Dakar, inculpé pour l’assassinat de sa fille âgée de 6 ans. La demande a été formulée par le doyen des juges, contre l’avis du parquet, rapporte Pressafrik.

Le Colonel Sall, qui a développé des troubles mentaux après son forfait, reste toutefois sous contrôle judiciaire. 


Il peut donc réintégrer la vie sociale comme souhaité par ses avocats dans une requête adressée au Doyen des juges, afin de mettre fin à son internement.


Les médecins, qui avaient conclu que l'accusé avait commis son acte « dans un état de démence grave passager », ont estimé que son état de santé actuel était compatible avec un retour dans la vie sociale, nous apprend Libération. 


Pour rappel, les faits remontent à Août 2020. Aux Mamelles, dans un excès de colère, le douanier a trouvé sa fille dans la salle de bain en train de se brosser les dents, a attrapé ses cheveux avant de cogner violemment sa tête sur le lavabo. Elle est morte sur le coup. 


Après le crime, le Lieutenant-Colonel Sall a été interné à l’hôpital Fann de Dakar, en même temps que sa femme qui voulait se suicider.

Cet article a été ouvert 2634 fois.

Publié par

Monia inakanyambo

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial