Affaire Sonko, sortie Dame Mbodj - Le réseau des enseignants de l'APR cogne fort

mercredi 24 février 2021 • 5340 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Affaire Sonko, sortie Dame Mbodj - Le réseau des enseignants de l\'APR cogne fort

iGFM - (Dakar) Le Réseau National des Enseignants Républicains s'est réuni pour apprécier l'actualité politique nationale et internationale.

Ouvrant sur la lutte contre la lutte contre la pandémie à covid 19 , les enseignants de la majorité ont adressé leur vives félicitations au Président Macky Sall pour son engagement patriotique, à travers sa diligence dans l'acquisition de 200.000 doses du vaccin contre le coronavirus. C'est d'ailleurs le lieu pour les enseignants du parti d'appeler les populations à une franche collaboration pour la réussite de la campagne de vaccination dont c'était le lancement aujourd'hui car rappelons-le, au- delà du caractère salvateur de ce vaccin, le Président de la République attache du prix à la relance de notre économie et cela passe nécessairement par l'immunité collective que procure le vaccin et la reprise effective du cour normal de nos activités.



C'est donc avec beaucoup de fierté que nous exprimons toute notre gratitude au Chef de l' État et l'encourageons dans son engagement à doter le Sénégal d'ici à la fin du mois de Mars de suffisamment de doses de vaccin contre le coronavirus , à travers l'initiative covac's, après cette prouesse au plan bilatéral qui a fait de notre pays le premier État de la zone Ouest Africaine et le septième au niveau continental à avoir débuté sa campagne de vaccination contre la covid 19.


Avant de clore ce chapitre, nous voudrions, sur la communication du Président Macky Sall, à travers les ondes de RFI apprécier le sens de la responsabilité et de la mesure dont-il a fait montre. Et fidèle à son principe de rester dans le temps de l'action, c'est du haut de son envergure de Président de tous les Sénégalais qu'il a battu en brèche cette thèse du " complot " qui avait été brandi par l'opposant Ousmane Sonko alors accusé de viol par une jeune fille de vingt ans.


Face aux accusations flagrantes qui pesaient sur le leader du parti Pastef ,ce dernier avait choisi de politiser sa ligne de défense en criant au complot politique, dans une affaire qui manifestement relève du domaine privé. Et S.E.M.Macky Sall interpellé sur ce fait divers , dans son interview convoquera le caractère privé de cette affaire avant de minimiser en ces termes : " j'ai suffisamment de choses à faire que de comploter sur des choses aussi basses " . Cela ne sembla pas décourager l'honorable député Ousmane Sonko, accusé de viol par la masseuse du lieu de débauche aux allures de salon de beauté qu'il fréquentait de manière très assidue.


Parce que, à travers sa page Facebook on l'a vu se confondre dans un langage ordurier et d'élucubration en élucubration ,tenter vainement d'écorner l'image de cette institution qu'il convoite et peine à respecter. Le Président de la République. Alors que même ses soutiens les plus proches sont de plus en plus suspicieux pour ne pas dire convaincus de sa culpabilité car, celui qui, s'était engagé à se mettre à la disposition de la justice dès que son immunité parlementaire serait levée, travaille manifestement à paralyser toutes les procédures tendant à le rendre justiciable et qu'àtravers un procès,la lumière soit faite sur cette affaire. Nous l' exhortons donc à s'appliquer toutes ses leçons sur l'équité, l'égalité, la justice et la justesse qu'il a toujours prodigué au pouvoir central.


- Poursuivant leur communication les enseignants de l'APR ont aussi dénoncé le comportement de ces nouveaux collaborateurs du parti Pastef qui sous le manteau de membres de la société civile, se démultiplient pour passer au niveau de tous les supports médiatiques existants et marquer leur soutien à l'accusé Ousmane en faisant l'apologie du viol comme d'incessants appels au soulèvement.


Ce nouveau porte-parole du parti Pastef ; Dame Mbodji puisque c'est de lui dont- il s'agit, monsieur,1,98% en référence au nombre de voix qu'il avait engrangé aux dernières élections de représentativités syndicales. Ce "gueulard" qui ne cesse d'engager la responsabilité de nos collègues enseignants dans ses compromissions politiques, ne jouit d'aucune légitimité pour porter la parole de ces très éclairés collègues enseignants qui à l'issue de ces élections de représentativités, ne l'autorisèrent plus à siéger à la table de négociation avec la tutelle, encore moins parler en leur nom.


Nous en appelons donc à la responsabilité du Ministère de l'Éducation Nationale, d'user de son autorité pour rappeler à l'ordre cet énergumène impertinent, illégitime et illégal. -


Au sujet de l'école Sénégalaise, le Réseau National des Enseignants Républicains, après s'être inscrit en faux contre ces propos faisant état de vingt enseignants qui seraient morts des suites de la covid 19 dans le milieu scolaire, précise qu'en réalité le nombre de cas de décès par covid enregistré dans la corporation est infime et serait répertorié en régions centre. Les enseignants de l'APR appellent tout de même au renforcement du protocole de santé en vigueur dans les établissements scolaires du Sénégal.


Pour clore ce paragraphe, nous félicitons et encourageons le personnel enseignant qui malgré le contexte de la pandémie est au front pour le déroulement effectif des enseignements apprentissages et profitons de cette adresse pour appeler à une mise à disposition du vaccin contre le coronavirus, dans le milieu scolaire et cela dans les plus brefs délais.


Enfin, nous voudrions terminer par cet appel ; notre pays est à la croisée des chemins et à l'image du Président Macky Sall, nous devrions, au lieu de penser à plonger notre jeune nation dans une instabilité en permanence, à travers des transgressions et autres exactions qui pourraient nous valoir un séjour carcéral car force est tenue de rester à la loi, dans un État de droit, nous joindre au Président Macky Sall, dans ses efforts de développement dont la finalité est de hisser le Sénégal au sommet.

Cet article a été ouvert 5340 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial