igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Afrobasket 2019-Cheikh Sarr : « nous sommes désolés pour le peuple sénégalais »

Sport/Vidéo

iGFM-(Dakar) Cheikh Sarr, le sélectionneur de l’équipe nationale féminine de basket-ball du Sénégal, a affiché ses regrets d’avoir perdu la finale de l’Afrobasket 2019, ce dimanche, devant le Nigéria (55-60). 

« Nous sommes désolés pour le peuple sénégalais qui était venu en masse nous supporter. Je pense qu’ils ont soutenu leur équipe jusqu’au bout », a-t-il dit.

Beaucoup de pertes de balle, absence dans les rebonds

Analysant le match, le technicien a affirmé que ses joueuses ont perdu « beaucoup de ballons » surtout au niveau « des rebonds offensifs » et des « lancers francs, a-t-il relevé. « Il faudra revoir tout cela même si on y croyait. On était revenu mais on manquait de lucidité. C’est ce qui a fait qu’on a perdu beaucoup de ballons », a précisé Cheikh Sarr.

Il a par ailleurs évoqué la deuxième défaite du Sénégal devant le Nigéria pour la deuxième fois de suite. « Deux années de suite, ça fait mal. On avait le temps de revoir ce qui n’a pas marché, mais le Nigéria aussi ne dormait pas. Ils ont renforcé leur équipe avec des jeunes », a souligné Sarr qui n’était sur le banc de l’équipe qui a perdu en 2017, à Bamako.

De la prospection pour préparer l’avenir

Pour pour reconquérir le trophée continental que le Sénégal n’a plus remporté depuis 2015, le sélectionneur national appelle à la bonne prospection. « Il faut miser sur la jeunesse comme le Nigéria, mais nous, on a essayé de renouvelé depuis 2017, mais il y a beaucoup de blessures. C’est aussi handicapant. »

1 Comment

  1. Une analyse très juste d’un bon entraineur. L’équipe du Sénégal a été très courageuse et s’est battue comme des lionnes. Elle a souffert d’un banc faible, les remplaçantes n’ont pas été à la hauteur et n’ont pas permis aux titulaires de souffler comme l’a réussi le Nigeria. La fatigue et la course derrière le score ont engendré des pertes de lucidité et de balles qui ont pesé lourd sur le score final. Astou Traoré, Mame M. Sow et à un degré moins Bintou Diémé ont tenu leur rang et porté l’équipe. Les autres étaient en deçà de leur niveau. Dommage mais bravo au public qui a été fantastique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT