Ahmadou Bella Diallo: "Sonko courtise Goita pour l’introduire auprès de Poutine"

dimanche 21 août 2022 • 4059 lectures • 0 commentaires

Blog 1 mois Taille

 Ahmadou Bella Diallo: \

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) En tournant le dos à la France et en choisissant comme nouveau allié la Russie, le Mali montre sa dépendance vis à vis de la Fédération Russe. Vladimir Poutine n’est pas un philanthrope et il a un projet de recréer le bloc URSS en annexant tous les anciens pays dudit bloc et il compte s’appuyer sur le continent africain comme base arrière pour atteindre l’Europe et les États Unis.

Tout le monde voit clair dans son jeu sauf quelques leaders de l’opposition sénégalaise avec une langue bien pendue, des velléités séparatistes et un discours populiste. Quand Ousmane Sonko encourage le Mali à poursuivre ses manœuvres c’est dire son état d’esprit de soumettre le Sénégal à l’autorité de la Russie de Vladimir Poutine s’il accédait au pouvoir. Les sénégalais doivent être conscients de la dangérosité de cet homme qui ne recule devant rien pour nourrir ses ambitions personnelles.

PUBLICITÉ


La Russie a fourni des armes et quelques 300 mercenaires pour lutter contre les djihadistes comparé aux 5000 militaires de la force Barkane sans compter les forces allemandes contraints au retrait définitif de ce pays. 

PUBLICITÉ


Quand un leader de l’opposition sénégalaise se réjouit du départ des forces françaises du Mali cela montre la petitesse de son esprit et la bassesse de ses pensées. Au vu de ce qui se passe, le Mali n’est toujours pas indépendant ayant décider de se soumettre à l’autorité de la Russie. 


Par conséquent le Mali a choisi entre 2 maux le pire d’après la déclaration du Colonel Assimi GOITA (@GoitaAssimi) August 10, 2022 (J’ai eu un entretien téléphonique avec le Président Poutine. Nous avons évoqué l’appui de la Fédération de Russie  à la transition politique malienne et j’ai salué la qualité de notre partenariat respectueux de la souveraineté du #Mali et des aspirations de sa population.)


Nous sénégalais devons prendre conscience au vu de ce qui se passe au Mali que remplacer un allié ne serait pas gage de souveraineté comme l’affirme Ousmane Sonko qui est dans la manipulation et le déni." 


Ahmadou Bella Diallo


Président commission communication


du comité électoral départemental de Mbour de BBY

Cet article a été ouvert 4059 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial