Aïda Diallo interdit de visite au Khalife des mourides

Société

IGFM – Le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, a interdit toute visite de Sokhna Aïda Diallo auprès de lui sans passer par Serigne Cheikh Mbacké, fils aîné et guide de la famille de feu Serigne Saliou Mbacké. 

Sokhna Aïda Diallo ne pourra plus accéder au Khalife des mourides Serigne Mountakha Mbacké, sans au préalable passer par Serigne Cheikh Mbacké, khalife de la famille de Serigne Saliou Mbacké, guide spirituel du défunt guide des «Thiantacônes», Cheikh Bethio Thioune. Le «Ndigueul, (l’injonction)» du Khalife général des Mourides est tombé hier vendredi. Comme pour marquer la solennité du «Nidgeul» en ce jour (vendredi), la «Fatwa» du Khalife est portée par ses émissaires, dont Serigne Issakha Mbacké, Serigne Abdou Samath Mbacké et Serigne Amsatou Mbacké, entre autres. Assis entouré d’une foule de dignitaires mourides et de disciples, le porte-parole du jour,  Serigne Cheikh Abdou Latif Mbacké, s’est voulu on ne peut plus clair.

«Nous sommes là réunis pour porter le message du Khalife général Cheikh Mouhamadou Mountakha Bassirou. Ce message est d’une importance capitale, c’est pourquoi le marabout a commis des émissaires de marque tels que Serigne Issakha Mbacké, Serigne Abdou Samath Mbacké. Ce message, c’est d’appeler tous les talibés à rester sur le droit chemin et de suivre les enseignements de Serigne Touba qui n’a fait que perpétuer l’enseignement du Prophète Mouhamed (Psl) et appeler les gens à suivre cette voie qui mène vers Dieu. Le marabout s’est lui aussi inscrit dans la même perspective.»

Puis, sans équivoque, le porte-parole avertit : «Constatant que les visites de Sokhna Aïda Diallo créent souvent des tensions, sèment la discorde entre les talibés mourides alors que cela n’en vaut pas la peine, le Khalife l’exhorte désormais de passer par sa porte d’entrée dans le mouridisme (langage imagée) qui est la famille de Serigne Saliou Mbacké dont le Khalife n’est personne d’autre que Serigne Cheikh Saliou Mbacké.»

Pour éviter que le pire ne se produise…

Le verbe serein, le porte-parole du Khalife déroule le message de Serigne Mountakha. «Nous avons tous appris avec désolation et écœurement le bruit qui court partout à travers le monde et dont la source est Aïda Diallo. Ses actes posés lors de ses différentes sorties ont fait mal à tous les talibés, jusqu’au plus haut sommet de l’establishment mouride. Et quand le marabout a eu vent de ces récriminations, il l’a reçue à deux reprises. Lors de la première rencontre, à laquelle j’ai pris part à Diourbel, le marabout a dit à Sohna Aïda Diallo que Serigne Touba a ordonné aux talibés de suivre le chemin de la droiture et que les exemples ne manquent pas au sein de la communauté mouride. Le Khalife a repris les mêmes propos à Touba lors de la deuxième audience qu’il a accordée à Aïda Diallo. Mais, c’est comme si les conseils du marabout sont tombés dans l’oreille d’un sourd. Et depuis, les choses ne font qu’empirer. Constatant le mécontentement général des talibés, le marabout a pris cette ferme mesure pour éviter que le pire ne se produise.»

Toujours selon Serigne Amsatou Mbacké, le Khalife a reçu hier une forte délégation de talibés. Ces derniers ont avoué au Khalife leur mépris de voir Sohna Aïda ternir l’image de la confrérie et saper les fondamentaux de la voie tracée par  Cheikh Ahmadou Bamba. «Le marabout a donné le ‘’ndigeul’’ aux talibés de ne pas user de violence ni d’injures à l’endroit de Sohna Aïda. Désormais, si Sohna Aïda Diallo ou tout autre talibé de Cheikh Béthio a un message pour le marabout, il n’a qu’à s’adresser à Serigne Cheikh ibn Serigne Saliou Mbacké qui se chargera de porter son message au Khalife général. Le marabout tient à ce que tout le monde respecte cette décision», fait savoir le porte-parole du jour.

IBRAHIMA KANDE

Ce qui a précipité la «Fatwa» du Khalife

Tout est allé très vite. Trop vite même. Suite à la dernière visite de Sokhna Aïda Diallo auprès du Khalife des mourides à Porokhane, une audience ayant soulevé un grand tollé au sein de la communauté, des Mbacké-Mbacké très en colère s’en étaient vertement pris à la veuve de Cheikh Béthio Thioune. Et surtout à Modou Rokhaya Mbacké qui l’avait aidée à accéder à Serigne Mountakha.

Ainsi, Serigne Moustapha Diakhaté Khidmatoul  Khadim, Serigne Fallou Fall Mbawor de Khoudamou ont effectué, jeudi dernier, une visite de courtoisie auprès du Khalife général des mourides, actuellement à Porokhane, pour regretter la tournure subversive que prennent les audiences accordées à Sokhna Aïda Diallo qui utiliserait ses rencontres avec Serigne Mountakha pour crédibiliser sa position de guide des «Thiantacônes».

Les deux dignitaires mourides ont mis à profit leur rencontre avec le Khalife général pour lui faire savoir qu’il n’écartait pas de s’en prendre à la dame, si toutefois Sokhna Aïda Diallo persiste dans ses faits et gestes. Serigne Mountakha a tout fait pour les raisonner et tempérer leur colère, mais le guide des mourides a senti une certaine rancœur chez ses hôtes. C’est alors qu’il a mis à profit la cérémonie de clôture de la journée des «Khassaïds (panégyriques de Cheikh Ahmadou Bamba aux Prophète Mohamet -Psl)», en prélude au Magal de Porokhane 2020, pour rendre publique cette décision.

EL-H ABDOULAYE BAMBA SALL