Alerte à Kafountine: Une ethnie de chiens errants et enragés tue le bétail

lundi 31 mai 2021 • 1142 lectures • 1 commentaires

Société 3 semaines Taille

Alerte à Kafountine: Une ethnie de chiens errants et enragés tue le bétail

iGFM - (Dakar) Des faits à la fois insolites, bizarres et baroques se passent depuis quelques jours dans la station touristique de Kafountine, situé dans le département de Bignona. C’est en effet une peuplade de chiens errants et enragés qui, de jour comme de nuit, a pris pour cible le bétail des populations. C’est-à-dire les chèvres, les moutons et les porcs de ces paisibles citoyens.

 


Une situation qui a fini de choquer les éleveurs de cette commune. Le président de leur association Mamadou Lamine Diatta qui révèle que plus d’une quarantaine d’animaux de leur bétail ont été dévorés par ces carnassiers a fait hier, jeudi 27 mai 21, fait à la presse pour sonner l’alerte mais aussi et surtout pour interpeller les autorités municipales de la commune de Kafountine et les autorités administratives de la région.



Ces chiens errants, enragés, parfois malades défilent jour et nuit dans les rues et parfois même sur le long de la plage luxuriante de Kafountine. C’est grave», regrette le président des éleveurs de la commune de Kafountine Mamadou Lamine Diatta. «Nos porcs, nos moutons et nos chèvres, plus d'une quarantaine, qui ont eu la malchance de tomber sur ces carnivores qui rodent dans nos rues et nos quartiers, ont été tous dévorés par ces chiens errants. Ce phénomène de meute chiens errants est en train de nous dépasser. Ce sont des chiens qui ont quitté la brousse pour venir s’associer aux chiens domestiques. Ils ne cessent de tuer notre bétail. Nous sommes dépassés par «l’épiphénomène». L’année dernière, nous avons fait un abattage mais le «drame» est toujours là. Aujourd’hui, il nous faut un grand abattage pour éradiquer le fléau.


Lors de la dernière visite du ministre de l’élevage à Ziguinchor, nous avons posé le cas à l’occasion du CRD mais jusque-là, rien n’a été fait. Nous avons également interpellé le maire de Kafountine mais hélas, le phénomène demeure toujours. Nous alertons aujourd'hui les autorités parce que nous pensons que le pire pourrait se produire demain. Il n’est pas exclu que ces meutes de chiens enragés s’attaquent un jour à nos populations. Nous demandons de l’aide à toutes les autorités afin qu’elles puissent nous organiser une opération de grande envergure d’abattage de ces chiens errants qui ont fini de nous causer beaucoup du tort», a soutenu et plaidé Mamadou Lamine Diatta.



 IGFM

Cet article a été ouvert 1142 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial