Aliou Cissé : « Nous ne sommes pas meilleurs que nos adversaires»

Sport

Le choix des adversaires pour préparer la Coupe du Monde continue de faire débat. En conférence de presse, ce matin, le sélectionneur national a encore été relancé sur l’Ouzbékistan, la Bosnie, le Luxembourg et la Croatie.

« Il y a ce qu’on veut et ce qu’on obtient. Jouer ces adversaires est important pour nous. Nous ne sommes pas meilleurs qu’eux. Tout match a son importance. Dans le football actuel, on ne doit pas sous-estimer les adversaires et d’ailleurs, on ne peut pas dire que la Bosnie est une petite Nation de football. L’Ouzbékistan mérite aussi du respect » a soutenu Aliou Cissé. « En 2002, nous n’avons pas joué l’Espagne mais cela ne nous a pas empêché de faire une belle campagne », a-t-il rappelé aux journalistes.

Le technicien a par ailleurs indiqué qu’il souhaite affronter une nation asiatique pour le cinquième et dernier match de préparation en perspective de la Coupe du Monde en Russie.

« Nous n’avons pas toujours ce qu’on veut mais l’idéal pour le dernier match, ce sera de jouer contre une sélection asiatique ou sud-américaine », a-t-il fait savoir, relevant que le regroupement débute à Paris le 19 mars avant le départ pour Casablanca où le Sénégal affrontera l’Ouzbékistan le 23 à partir de 19 heures.

Le lendemain, le groupe prendra la direction du Havre pour le second match contre la Bosnie prévu le 27 à 18 heures.

Mamadou Salif GUEYE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT