Aliou Sané : « Nous allons intensifier le combat… »

Société
IGFM – Le collectif ‘’Noo Lank’’ a encore marché ce vendredi à Dakar contre la hausse de l’électricité et réclamé la libération de Guy Marius Sagna, un combat que sera intensifié à l’échelle nationale et internationale.

« Nous allons intensifier le combat contre la hausse de l’électricité et pour la libération de Guy Marius Sagna au niveau national et international pour que le régime de Macky Sall prête attention aux complaintes des populations’’, a déclaré Aliou Sané, coordonnateur du collectif lors du troisième rassemblement du mouvement ’’Noo Lank’’.

Cette marche encadrée par les forces de l’ordre est partie de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) et s’est achevée au rond-point de la Poste de Medina. Les étudiants ont massivement répondu à l’appel du collectif ’’Noo Lank’’.

S’adressant à la presse à peu avant la fin de la manifestation, Aliou Sané a dénoncé ’’la détention arbitraire’’ de Guy Marius et déploré ’’la récente hausse du prix de l’huile dont le litre est, selon lui, passé de 900 FCFA à 1300 FCFA’’.

Les organisations de défense des droits de l’homme à l’image de Amnesty international, la Ligue sénégalaise de défense des droits de l’homme et Article 19 vont saisir la CEDEAO et l’ONU pour dénoncer la détention arbitraire de Guy Marius Sagna, a promis Sané.

’’Tous les gens qui sont venus participer à la manifestation l’ont fait parce qu’ils sont conscients que le peuple sénégalais souffre déjà de la hausse du prix de l’électricité et que les prix des denrées de premières nécessiteux également commencent à augmenter’’, a-t-il soutenu.
Le député Mamadou Diop dit ’’De Croix’’, a, de son côté, appelé Macky Sall à ’’laisser la démocratie respirer’’.

’’On est aujourd’hui au dialogue mais le dialogue politique, ce n’est pas pour que les droits démocratiques des citoyens soient bafoués’’, a dit le parlementaire de l’opposition.

Il a salué la mobilisation de la jeunesse contre la hausse de l’électricité et la détention arbitraire de Guy Marius. ’’Il faut libérer Guy Marius car sa place n’est pas à la prison et qu’on n’arrête plus des gens pour les mettre en prison parce qu’ils ont tout simplement manifester pour montrer leur mécontentement’’, a-t-il lancé.

Pour l’universitaire Babacar Diop qui avait été arrêté en même temps que Guy Marius Sagna, ’’toutes les consciences souffrent de la situation des libertés dans notre pays et de l’emprisonnement injuste d’un patriote à la trempe de Guy Marius Sagna dont la foi à la Nation ne souffre d’aucune ambiguïté’’.

Selon lui, ’’ceux qui taxent Guy Marius Sagna de terroriste ont tout faux car si tous les terroristes se battaient pour l’amélioration des conditions de vie de leurs populations comme il fait, tout le monde sera fier d’être terroriste’’.

Membre du collectif ‘’Nio Lank’’, Guy Marius Sagna est en détention préventive depuis le mois de décembre après une manifestation non autorisée devant le Palais présidentiel contre la hausse du prix de l’électricité.

Arrêté en même temps que 8 autres manifestants, tous libres aujourd’hui, Guy Marius Sagna a vu sa demande de remise en liberté rejetée à deux reprises.

Amnesty International Sénégal, la Ligue sénégalaise des droits humains, la Raddho et Article 19 ont récemment dénoncé sa détention qu’elles qualifient d’’’arbitraire’’.