Aliou Sow mouille Nitdoff : « Il a reçu des fonds du ministère de la Culture »

lundi 19 décembre 2022 • 817 lectures • 2 commentaires

People 1 mois Taille

Aliou Sow mouille Nitdoff : « Il a reçu des fonds du ministère de la Culture »

PUBLICITÉ

iGFM – (Dakar) Venu présider, hier, la cérémonie officielle de la 15ème édition du Festival international Kom-Kom à Ziguinchor, le ministre de la Culture et du Patrimoine historique, Aliou Sow a saisi l’occasion pour recadrer le rappeur, Mor Talla Gueye alias Nitdoff et faire quelques révélations.

Après l'annulation de son traditionnel concert "The show Of The Year" pour des raisons de sécurité, le jeune rappeur a fustigé l'attitude du Préfet de Dakar et indexé le ministère de la Culture . 

PUBLICITÉ


Des propos qui ont provoqué la colère de Aliou Sow, qui dément au passage les propos de Nitdoff disant qu’il n’a jamais voulu recevoir des financements de l’État : "Le ministère de la culture ne cédera pas à l'intimidation ni au chantage. Le ministère a toujours soutenu les artistes et continue à le faire dans les règles de l'art sans exception. C'est l'exemple du rappeur Nitdoff qui a bénéficié d'un appui conséquent sur le fond des cultures urbaines du ministère cette année. Qu'on arrête de tirer sur des ministères sans aucune raison valable", a expliqué le ministre de la culture.

"Il convient de préciser que, contrairement aux allégations de Nitt Doff, l’événement, "Show of the Year" a été bénéficiaire de Fonds de Développement des Cultures Urbaines (FDCU). En effet, à travers la structure "Shaheim Chamber", l’événement a reçu, en 2020, une subvention de trois millions (3 000.000) F Cfa payés, totalement en deux tranches, en 2021 de trois millions cinq cent mille (3.500.000) f Cfa payés également en deux tranches et cette année, au terme du processus de sélection de l’appel du projet, il lui  a été accordé cinq millions (5 .000.000) F CFA  non encore décaissés, la procédure étant en cours", détaille le communiqué du ministère de la Culture parvenu à iGFM.

Pour finir, "le ministre rappelle que les événements culturels se déroulant dans la sphère publique, nonobstant l’intérêt et le soutien qu’ils pourraient recevoir du département ne sauraient s’affranchir des mesures de police administrative, notamment celles liées aux manifestations publiques."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 817 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial