Alliance : Macky rencontre Fada aujourd’hui

Actualité

IGFM-Si un accord est trouvé, ce sera le début d’une alliance entre l’Apr de Macky Sall et «Yeesal» de Modou Diagne Fada. Les deux hommes devraient se rencontrer aujourd’hui.

La pugnacité de Macky Sall est en passe de payer. Les différents moyens employés pour convaincre Modou Diagne Fada de l’appuyer dans sa mission risquent de ne plus être vains. Les premiers jalons d’une future alliance entre Les Démocrates Réformateurs (Ldr/Yeesal) et l’Alliance pour la République (Apr) seront posés à partir d’aujourd’hui. Dans un communiqué rendant compte de la réunion du Comité directeur de «Yeesal» tenu hier, Modou Diagne Fada «a informé le Comité directeur qu’il sera reçu en audience par le candidat Macky Sall dans les tout prochains jours». D’après des investigations menées par L’Observateur, la rencontre devrait se tenir aujourd’hui dans après-midi, sauf changement d’agenda du Président Sall.

Ce rapprochement annoncé est le fruit d’une opération lancée par le chef de l’Etat depuis son accession à la tête du pays, en 2012. Macky Sall, par maintes stratégies, a cherché à avoir son ancien frère libéral du Parti démocratique sénégalais (Pds) à ses côtés. Mais, le discours du chef de l’Etat lors de la présentation des condoléances suite au rappel à Dieu du père de Modou Fada, a semblé précipiter le processus. Et ce sont les alliés et partisans du leader du parti Les Démocrates Réformateurs (Ldr/Yeesal) qui engagent la discussion en interne pour apprécier l’appel du patron de l’Apr. Et contrairement aux pratiques de certains leaders qui choisissent la voie de la transhumance en engageant leurs hommes, les Démocrates Réformateurs prennent l’option de la consultation des instances du parti. Au terme de larges discussions, le Comité directeur donne mandat à Modou Diagne Fada «d’ouvrir dans les meilleurs délais, des discussions avec les candidats d’obédience libérale qui ont sollicité le soutien du parti à la Présidentielle». Aussi, il a été recommandé «une large consultation avec les chefs religieux et coutumiers avant de prendre une quelconque décision», lit-on dans le communiqué. C’est dans le cadre de l’exécution de ce mandat que le député rencontre Macky Sall. Seulement, au-delà de leur proximité politique et de leurs relations fraternelles, une éventuelle alliance entre Macky Sall et Modou Diagne Fada devrait s’adosser sur un programme de gouvernance.

L’appel de Macky Sall est bien calculé. Le chef de l’Etat est dans sa logique de grossir ses rangs et donc, le choix porté sur Modou Diagne Fada procède d’une logique politique compte tenu du poids politique réel du patron de «Yeesal». Aux deux dernières élections, le député a fait confirmer sa représentativité  dans son fief de Darou Mousty. Son score aux élections locales lui a permis de trôner à la tête du Conseil départemental de Kébémer. De même, aux législatives, Modou Diagne Fada est parti seul avec son parti et s’est classé 7ème sur les 47 listes en compétition derrière des coalitions de partis traditionnels. Avec un potentiel de plus de 33 000 voix, il siège à l’Assemblée nationale. Une occasion qui lui a aussi permis de démontrer sa force dans la commune de Darou Mousty qu’il a encore remportée devant la coalition présidentielle de Benno bokk yaakaar  (Bby). Un électorat dont Macky Sall aura besoin en 2019.

NDIAGA NDIAYE