Amir Abdou, coach Mauritanie : "Si je vais démissionner ?

dimanche 9 juin 2024 • 1417 lectures • 1 commentaires

Sport 2 jours Taille

Amir Abdou, coach Mauritanie :

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Amir Abdou, sélectionneur de la Mauritanie n'imagine pas démissionner pour l'heure malgré les trois défaites concédées en quatre matchs, dans ces éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

"Si je vais démissionner ? Non c'est les dirigeants qui décident, s'ils estiment que je ne suis plus l'homme de la situation, je partirai. Les bagages sont toujours prêts", a-t-il déclaré en conférence de presse d'après-match.

La qualification au Mondial déjà compromise

"Interrogé sur la rencontre, le technicien d'origine mauricienne analyse : "On a fait un match correct. Sur l’une des seules incursions du Sénégal en première mi-temps, on a pris ce but. On a eu des occasions qu’on aurait pu concrétiser. Je n’ai pas la formule magique pour permettre aux attaquants de marquer. Ils n’ont pas eu de réussite. C’est à nous à continuer de travailler. On a mangé notre pain noir après cette défaite et on espère que ça va s’arrêter là. Les qualifications de la Can vont arriver en septembre et il va falloir être présent et se battre pour aller chercher une qualification pour le Maroc.

Avec un point en quatre matches, c’est très difficile de se qualifier au mondial, car on est dans une poule très difficile. On a grillé nos jokers. On a fait un bon match mais on n’a pas été récompensé. Je n’ai vraiment pas de reproches à faire à mes joueurs, ils méritaient l’égalisation. On va continuer à travailler et préparer les prochaines échéances."

Se concentrer sur la qualification à la Can

"On ne peut être satisfait sur une défaite. On y croyait fortement avec la dynamique qu’on avait mise en place. On est tombé sur une équipe solide du Sénégal même si en première mi-temps, on a eu du mal à régler les décrochages de Pape Matar Sarr et Gana Gueye. On a pu rectifier en deuxième mi-temps et on a eu la balle d’égalisation sans la mettre au fond. En football, il faut aller chercher la réussite et c’est triste de se retrouver au bas du classement. Maintenant on va se mobiliser et se concentrer sur la qualification de la Can."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1417 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial