, Annoncé pour mort, l’homme au sexe coupé s’apprête à subir une intervention chirurgicale, www.igfm.sn

Annoncé pour mort, l’homme au sexe coupé s’apprête à subir une intervention chirurgicale

Société

IGFM-Il avait été annoncé pour mort, après avoir été violement agressé le 2 janvier dernier, à Saly aérodrome, par des inconnus qui lui ont coupé le sexé, avant de l’emporter. Aux dernières nouvelles, El Hadji Gueye est vivant, mais dans un état clinique sérieux. Admis aux urgences de l’hôpital de Mbour, il doit subir une intervention chirurgicale, pour réparer le sexe coupé.

Le 2 janvier 2019, les habitants de Saly aérodrome, Mbour et environs n’en avaient que pour l’agression d’un individu âgé d’une trentaine d’années, lequel avait eu le sexe coupé et emporté par des inconnus. Dans le feu de l’action et vu son état clinique d’alors, El Hadji Guèye était donné pour mort. Vendredi, alors que l’affaire continuait de défrayer la chronique, un rebondissement sera noté : El Hadji Guèye, sauvagement agressé dans une maison inachevée, est vivant, mais dans un état inquiétant.

Sur son lit aux urgences de l’hôpital de Mbour, l’homme lutte pour sa survie, assisté des blouses blanches. Depuis son hospitalisation, renseignent des sources hospitalières, «il n’a reçu la visite d’aucun membre de sa famille». Avisées, les autorités ont établit une réquisition pour sa prise en charge sanitaire. Ainsi, des urgences de l’hôpital de Mbour, il a été transféré hier, au bloc opératoire  pour subir une réparation chirurgicale de son sexe entièrement coupé.

Sur les circonstances de cette agression, des témoignages recueillis dans le voisinage confirment qu’elle a eu lieu dans la nuit du mercredi au jeudi dernier. Selon nos interlocuteurs, les auteurs de cet acte ignoble lui ont causé plusieurs blessures à la tête, avec une grosse pierre rugueuse. Perdant connaissance, ses agresseurs le croyant mort, lui ont coupé toute la partie extérieure du sexe qu’ils emporteront dans leur repli. Lorsqu’il reprend connaissance, El H. Guèye, couvert de sang, réalise, en tentant de relever son pantalon, qu’il avait le sexe coupé. Avec le concours d’une voisine, il sera secouru et acheminé à l’hôpital de Mbour par les sapeurs pompiers.

D’après des résidents de Saly Aérodrome, Gueye est originaire de Koungueul et ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales. «Employé comme manœuvre dans des chantiers de construction, il est sans domicile fixe et crèche à la belle étoile, au seuil des maisons inachevées. Réputé sans problème, l’homme, d’après des sources hospitalières, a déclaré n’avoir de bisbilles avec personne. De l’avis du voisinage, El H Gueye était connu de tout le monde au croisement Saly où il faisait partie du décor. Toujours est-il que les supputations vont bon train à Mbour et à Saly, où interrogations et autres commentaires continuent d’alimenter les débats. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Alioune Diop

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.