"Après l’épisode du 12 septembre, nous sommes surveillés…"

vendredi 14 octobre 2022 • 1401 lectures • 0 commentaires

Politique 1 mois Taille

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) À l’Assemblée nationale, la session 2022-2023 est ouverte. À quelques jours de l’ouverture du marathon budgétaire, le Président de l’institution, Dr Amadou Mame Diop, dans son discours inaugural, a tenu à adresser un message à ses collègues. 

Le président de l’Assemblée nationale a appelé, ce vendredi, ses collègues «à y mettre le sien nécessaire pour faire de ce cycle marathonien une œuvre de succès». Ce, surtout après l’épisode du 12 septembre dernier, où nombre de nos concitoyens ont été scandalisés par le spectacle offert par les élus.

«Ne perdons pas de vue que, après l’épisode malheureux du 12 septembre dernier, nous sommes surveillés et attendus par le peuple sénégalais et même, au-delà, par tous ceux qui ont eu à regretter ces évènements jusqu’au-delà de nos frontières», a indiqué Dr Amadou Mame Diop.

Le successeur de Moustapha Niasse concède que des divergences peuvent subsister. «Mais, à nous alors de la jouer avec responsabilité et efficacité sous le sceau particulier de la sérénité lors de nos travaux. Notre Règlement intérieur est pour cela l’un de nos meilleurs alliés ; Quel que soit le bord où nous nous situons. Le respecter, nous y adosser, sera essentiel à la bonne marche de nos travaux», leur a-t-il dit.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1401 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial