Après sa sortie sur le Ministre de la Culture, Abdoulaye Diop - Guissé Pène "fusille" Aliou Sow

dimanche 30 mai 2021 • 1228 lectures • 3 commentaires

Blog 3 semaines Taille

Après sa sortie sur le Ministre de la Culture, Abdoulaye Diop - Guissé Pène \

iGFM - (Dakar-) Après la sortie maladroite de l'ancien ministre de la jeunesse Aliou Sow sur le ministre de la culture Abdoulaye Diop j'aimerais lui dire qu'il fut un ancien ministre et doit savoir que la fonction de ministre est nominative aux prérogatives du chef de l'état et l'une de ses conditions est de ne pas exercer, en même temps que ses fonctions ministérielles, un mandat parlementaire. 

Un ministre n'est obligé que d'avoir une grande connaissance des dossiers, une compétence politique, et doit être habilité à communiquer pour faire face à la presse, aux caméras du monde entier. 



Le ministre doit faire passer son message, être un excellent orateur, apprendre les subtilités de la communication non verbale.



Pédagogue, le ministre doit adapter son discours à son auditoire. Déterminé, ambitieux, il doit aussi convaincre et être décisif dans sa parole et ses actions, sa capacité à résister à la pression, même la plus infernale. 



Bien sûr, il sera jugé à l’aune de son action et de ses résultats. Même si sa côte de popularité constituera un précieux indicateur pour tisser une relation pérenne avec ses administrés. 



Pour l'acteur culturel que je suis ayant été sous tutelle de plus de 10 ministres de la culture je n'ai aucun doute que le ministre Abdoulaye Diop présente tous ces requis. 



Monsieur Aliou Sow saviez-vous qu'en France par exemple, ont été dans les formations universitaires, notamment les Sciences Economiques (10 %) et dans la Littérature (10 %), l'Histoire-Géographie (7 %) de ministres ?



En revanche, certaines formations d'élite sont assez peu représentées. « Seuls » 6 % des ministres sont passés par les grandes écoles de commerce (HEC, ESSEC et ESCP) et 3 % d'entre eux sont diplômés de Polytechnique, donc à quoi bon juger l'incompétence de quelqu'un sur la base d'un baccalauréat ?


Quelqu'un qui a fait ses preuves de leadership en tant que Directeur commercial de la Mtoa, Directeur général du Cosec aujourd'hui ministre de la Culture avec un approche de compréhension et de convivialité avec ceux qui sont sous sa tutelle ? 



Mr Aliou Sow le ministère de la Culture est certes une institution mais qui ne gère pas simplement des œuvres de Birago Diop ou de Cheikh Anta Diop.



Tout créateur est intellectuel et toute création est une œuvre artistique et...intellectuelle. 



La culture présente 9 secteurs dont le cinéma, les arts plastiques, la danse, la musique, le théâtre, le livre etc..



Alors aller sur un plateau télé pour dire que le ministre de la culture n'est pas habileté à diriger le ministère parce ce que n'a même pas le Bac (en êtes vous sûr ?) est non seulement inélégant mais aussi relève de prouesse très maladroit. 



Je vous ai connu un homme raisonnable et raisonné mais là je suis dans une confusion totale. 



Sachez monsieur que le nombre d'apparitions sur les plateaux télés ne feront de quelqu'un que ce qu'il est alors retenez vous et ne vous laissez plus nager dans des dérives. 



Nul ne connaît les compétences d'un ministre de la culture que les acteurs culturels.

Cet article a été ouvert 1228 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

3 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial