Assassinat du président Jovenel Moïse: Un médecin haïtien résident en Floride arrêté

lundi 12 juillet 2021 • 293 lectures • 0 commentaires

International 3 semaines Taille

Assassinat du président Jovenel Moïse: Un médecin haïtien résident en Floride arrêté

iGFM - (Dakar) Un médecin haïtien présent en Floride depuis plus de deux décennies a été arrêté en Haïti car, soupçonné d'avoir été l'un des responsables de l'assassinat en pleine nuit du président Jovenel Moïse la semaine dernière, informe le Miami Herald. 

 


En effet, le nom de Christian Emmanuel Sanon a été cité par plusieurs des personnes en garde à vue dans l'affaire, a appris le même média Américain, conduisant la police nationale à l'arrêter dans le cadre de l'enquête en cours sur la direction du groupe de 26 Colombiens et de deux haïtiens américains. Soupçonnés d'avoir commis l'assassinat, la police a également placé plusieurs gardes de sécurité présidentiels en résidence surveillée. 


L’arrestation de Sanon fait de lui la troisième personne d'origine haïtienne à être arrêtée dans le meurtre. James Solages, 35 ans, et Joseph G. Vincent, 55 ans, haïtiens-américains du sud de la Floride, sont également en garde à vue après s'être rendus quelques heures après le meurtre. 


Les deux haïtiens américains, qui font partie des 19 personnes en garde à vue, ont déclaré à des responsables haïtiens lors de leur interrogatoire que "leur mission n'était pas de tuer le président mais de purger un mandat d'arrêt de 2019 contre lui qui avait été émis par un juge d'instruction haïtien et de l'emmener au palais présidentiel. Là, ils installèrent Sanon comme président, a déclaré au Miami Herald à travers une source qui s'est entretenue avec les deux hommes. 


Samedi, le chef de la police nationale d'Haïti, Léon Charles, a fait allusion à Sanon dans une interview au Herald, bien qu'il ne l'ait pas nommé. Il a déclaré que les suspects, y compris les deux Américains d'origine haïtienne, ont confirmé qu'ils travaillaient pour une entreprise "basée aux États-Unis et en Colombie... qui travaillait avec les deux Américains d'origine haïtienne et un médecin de premier plan ici". 


L'arrestation de Sanon intervient alors que la police haïtienne, en collaboration avec les forces de l'ordre colombiennes, tente de reconstituer les événements qui ont conduit à la mort de Moïse, qui a été abattu de 12 balles dans la chambre à l'étage de sa maison vers 1 heure du matin mercredi. 


Sanon, une vie mitigée 


Il faut rappeler que Sanon né à Jacmel en 1956 a étudié la biologie à New York avant d'étudier en République dominicaine il vit par intermittence en Floride depuis plus de 20 ans, de la région de Tampa Bay au sud de la Floride. Les archives publiques montrent qu'il a eu plus d'une douzaine d'entreprises enregistrées dans l'État, mais la plupart d'entre elles sont inactives. Ils allaient des services médicaux à une société d'énergie en passant par l'immobilier. 


Bien qu'il se présente comme un médecin, il n'y a pas de licence médicale pour lui répertoriée en Floride, où Sanon a déposé une affaire de faillite fédérale à Tampa en 2013. « Les dossiers judiciaires le désignent comme un médecin qui travaille en Haïti et en République dominicaine. Une vidéo YouTube défendant son travail dit qu'il a étudié la médecine en République dominicaine. 


 Dans son dépôt de bilan, précise Miami Herald, Sanon s'est également inscrit comme pasteur de l'église au Tabernacle évangélique de Tabarre, en tant que président d'une organisation non gouvernementale appelée Organisation Rome Haïti, et en tant que président de Radio-Télé Vasco – le tout à Tabarre, en Haïti. 


Le médecin Américain avait une maison à Brandon, près de Tampa, qu'il a perdue dans une saisie avant de déposer le bilan. À l'époque, il a dit qu'il avait plus de 140 000 $ en valeur nette dans la maison. Selon les dossiers de faillite, il gagnait un salaire annuel de 60 000 $ et avait des dettes totalisant plus de 400 000 $. Lors de la faillite, Sanon a transféré son adresse de Brandon à Hollywood, puis à Boynton Beach. 


D'autres dossiers judiciaires montrent que Sanon vivait à Margate, dans le comté de Broward, depuis 1998, lorsqu'il a reçu une contravention pour une infraction au code de la route. 


Une vidéo partagée sur YouTube décrit Sanon comme l'un des leaders nécessaires pour représenter le peuple haïtien, et qu'il a le soutien de plus de 200 entreprises pour favoriser le développement industriel et le redressement socio-économique d'Haïti.

Cet article a été ouvert 293 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial