igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

«Avec les occasions obtenues, c’est décevant de ne pas marquer»

Sport/Sport fil

iGFM – (Dakar) «Avec les occasions obtenues, c’est décevant de ne pas marquer» a déclaré Aliou Cissé, coach des Lions après la rencontre entre le Sénégal et le Luxembourg.

 

La prestation face au Luxembourg ?

La seule chose qui a manqué, c’est le but. On a manqué énormément d’efficacité. Pour gagner un match, il faut marquer des buts. On n’a pas pu marquer ce but là qui pouvait ouvrir le jeu. Quand vous ne marquez pas contre une équipe qui défend, ça les réconforte dans leur projet de jeu, de continuer à défendre. Nous devons continuer à travailler parce qu’avec toutes les occasions obtenues, c’est décevant de ne pas marquer.

 

Manque d’efficacité ?

Contre la Bosnie, on s’est créé des occasions, mais on n’a pas marqué. Face à l’Ouzbékistan aussi, il y a eu pas mal d’opportunités de marquer, on ne l’a pas fait. On continue à travailler la finition. On va insister devant le but pour que, justement, les occasions soient concrétisées. Dans le football, c’est bien de conserver le ballon, d’être dans la possession, mais ce qui est vraiment fondamental, c’est de marquer des buts. Pour marquer un but, c’est tout un ensemble : la dernière passe, celui qui reçoit la balle doit être dans les conditions de marquer. C’est tout un ensemble qu’il faut continuer à travailler.

 

Deux attaquants au Mondial ?

Oui, c’est envisageable de jouer avec deux attaquants. Le groupe que j’ai constitué est capable d’évoluer sur plusieurs systèmes. On a des joueurs qui sont capables, avec leur polyvalence, de jouer soit à la pointe soit sur le côté. Nous travaillons pour trouver la meilleure formule.

 

Les difficultés face au boc bas ?

C’est toujours compliqué de jouer contre des blocs bas. Mais aujourd’hui, on a fait des choses très intéressantes sur le plan collectif. On a pu contrôler, on a pu passer sur les côtés, on a pu verticaliser. Il nous a manqué ce but qui pouvait décanter le match. En première période, on s’est créé 5 à 6 occasions et si l’on avait marqué, le Luxembourg allait s’ouvrir et peut-être que le jeu allait être autrement. Et le résultat aussi.

 

Absence de Kara Mbodji ?

Mes plans ont été contrariés. Saliou Ciss est sorti très tôt. Je n’ai pas pu faire tout ce que je voulais faire. On a d’autres matches amicaux et j’espère pouvoir l’intégrer et lui donner plus de temps de jeu.

 

Exit la défense à trois ?

Le système avec trois défenseurs, je n’ai jamais dit qu’on allait jouer avec, mais ça peut être une évolution au courant d’un match. On peut toujours changer de système dans un match. On a essayé le système à trois défenseurs, mais il n’a jamais été question de jouer avec. J’ai fait tourner l’équipe, parce que dans les matches amicaux, on peut faire 6 remplacements. On est en début de stage, c’était donc important de donner du temps de jeu à tout le monde. Aujourd’hui, je suis satisfait parce que j’ai donné du temps de jeu à tout le monde. Il nous a manqué Sadio Mané et un garçon comme Diao Keïta Baldé qu’on a essayé de ménager. Il ne faut pas trop tirer sur lui. On n’a pas pu jouer avec l’équipe type. Mais le potentiel est là. C’est un groupe qui est homogène, où on peut changer beaucoup de joueurs dans beaucoup de systèmes. On va s’améliorer contre la Croitie et la Corée du Sud.

 

Le point sur les blessés ?

Isamaïla Sarr s’est tordu la cheville. Saliou Ciss aussi. Mame Biram Diouf a reçu un coup à la tête, il ne de sent pas bien. Mais ce n’est rien de grave, on peut les récupérer la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT