Avortement clandestin : Un vendeur en pharmacie et une collégienne déférés

mardi 21 décembre 2021 • 386 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

Avortement clandestin : Un vendeur en pharmacie et une collégienne déférés

PUBLICITÉ

 La commune de « Gassane » située dans le département de Linguère est secouée par une affaire d’avortement clandestin. Une  collégienne G. Sow et le vendeur en pharmacie I. Ndiaye ont été déférés au parquet de Louga pour avortement clandestin et complicité.

Dans la matinée du mardi dernier, la collégienne G. Sow s'est présentée devant le vendeur I. Ndiaye pour lui demander de l'aider à se débarrasser de sa grossesse qu'elle vient de contacter. Au début  I.Ndiaye ne voulait pas accéder à la demande de la collégienne. Mais devant l'insistance de cette dernière, il a fini par lui offrir des comprimés "Miso..." pour l'aider à interrompre sa grossesse. Ainsi, dès son retour  à la  maison, la collégienne commence à saigner. Prise de panique, sa tutrice l'a conduite au poste de santé de Gassane pour une consultation. Après examen, la sage-femme lui fait savoir que la mineure venait juste de commettre un avortement clandestin. Informés, les gendarmes ont rallié la commune de Gassane pour mettre la main sur collégienne et le vendeur en pharmacie, informe Vox  populi.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 386 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial