Babacar Diagne préside une réunion sur les redevances audiovisuelles à Niamey

mardi 30 août 2022 • 335 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Babacar Diagne préside une réunion sur les redevances audiovisuelles à Niamey

PUBLICITÉ

iGFM-(Dakar) Le Président de la Plateforme des Régulateurs de l’Audiovisuel des pays membres de l’UEMOA et de la Guinée et Président du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) du Sénégal a ouvert, le mardi 30 août 2022, à Niamey, les Travaux du Comité des Juristes Experts de la Plateforme sur « l’Harmonisation de la réglementation en matière de redevance des fréquences radioélectriques ».

Dans son discours d’ouverture officielle de la rencontre, le Président de la Plateforme a rendu, au nom de ses collègues, un vibrant hommage au Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) du Niger Dr Sani KABIR qui, en huit (8) mois d’intervalle, a organisé deux activités importantes dans le cadre de la régulation : Le Colloque international sur la régulation des médias à l’ère du numérique : presse en ligne, réseaux sociaux et diffusion par satellite, quels défis ?, en décembre 2021, dans le cadre de la célébration des 30 ans de la régulation au Niger et la rencontre des Juristes Experts de la Plateforme des régulateurs de l’Audiovisuel des pays membres de l’UEMOA et la Guinée sur les redevances audiovisuelles 

PUBLICITÉ


Il a aussi remercié les Présidents et Chefs de délégations, qui ont honoré par leur présence, la troisième rencontre de la Plateforme dans le cadre de la mise en œuvre de sa Feuille de route 2021-2022 portant sur « l’Harmonisation des redevances liées aux fréquences radioélectriques » après le Colloque international sur les stratégies de régulation des services de médias audiovisuels en ligne et l’Atelier sur la sauvegarde des archives audiovisuelles dans les pays de l’UEMOA et en Guinée tenus respectivement à Abidjan et à Ouagadougou en septembre et octobre 2021. 

PUBLICITÉ


Il dira que la rencontre qui réunit les régulateurs de la Plateforme est d’une importance capitale pour les pays africains en général et ceux constituant la Plateforme en particulier. 


Le Président de souligner que la réglementation sur les redevances audiovisuelles connaît des fortunes diverses selon le pays et les montants, en plus de varier d’un pays à l’autre, ne sont pas toujours recouvrés s’ils ne posent pas des problèmes dans leur répartition pour les pays qui arrivent à assurer leur recouvrement. 


Il a rappelé que c’est cette situation qui avait amené la Plateforme à consacrer la Thématique 8 de sa feuille de route à : « l’Harmonisation des redevances audiovisuelles, droits et taxes en vigueur dans les pays de l’UEMOA et en Guinée » dont l’objectif principal est de proposer des pistes de réflexion pour une harmonisation des législations des pays membres de l’UEMOA et la Guinée en matière de redevance. 


Il a précisé que le CSC du Niger, en réunissant les Juristes Experts de la Plateforme sur la question de la redevance, permet de mettre en œuvre pleinement cette thématique importante de la Feuille de route qui a été adoptée lors de l’Assemblée Générale de la Plateforme à Dakar en mai 2021. 


Faisant allusion à ladite Feuille de route, le Président de la Plateforme s’est félicité de voir, grâce à l’implication de tous, de sa mise en œuvre plus que satisfaisante. 


Il a informé l’assistance que l’une des préoccupations les plus importantes de la Plateforme depuis sa création en 2014, à savoir sa reconnaissance par la Commission de l’UEMOA et la signature d’un Accord de collaboration avec cette dernière, a été satisfaite, avec la signature, le 26 août 2022 à Ouagadougou, de l’Accord de collaboration entre l’UEMOA et la Plateforme des Régulateurs de l’Audiovisuel des Pays membres de l’UEMOA et de la Guinée.

Cet article a été ouvert 335 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial