BAL 4-Conférences, engouement, absence de sponsors...Le Bilan de Gallo FALL

dimanche 12 mai 2024 • 1644 lectures • 0 commentaires

Sport 1 semaine Taille

BAL 4-Conférences, engouement, absence de sponsors...Le Bilan de Gallo FALL

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Amadou Gallo Fall, président de la Basketball Africa Legaue (BAL), a tiré le bilan de la saison 4 de la Conférence Sahara, qui prend fin, ce dimanche soir à Dakar. Il a par ailleurs annoncé les perspectives pour les années à venir notamment les finales qui n'auront pas lieu à Kigali (Rwanda) l'an prochain.

"Comme on le fait chaque saison, à la fin, on évalue et prend des décisions par rapport à ce qu’il faut améliorer, quelle direction prendre. Nous sommes très avancés et focalisés sur le désir d’expansion. L’objectif est de couvrir le maxium de ville d’Afrique, même si nous voulons être stratégiques. L’année prochaine, nous voulons rester sur les 3 conférences. Au delà, il y a un besoin, une demande que nous sommes en train de peaufiner."

Satisfaction

"C’est de continuer à voir ce public de manière constante, apprécier ce qui se fait dans le terrain. La FanZone, c’est un point fort, de voir tous ces gens s’amuser. Notre jeunesse a besoin de cela. Même les gradins sont pleins. Il y a de l’énegie, de la discipline. Il faut continuer à démontrer à nous même qu’on peut faire de grandes choses dans l’ordre, la discipline, dans l’excellence. Ce qu’on n’a pas tout le temps l’opportunité de montrer. En Afrique, on est pressé de dire ce dont on a besoin et non de montrer ce que nous offrons."

Partenaires africains

"Nous sommes très fiers de ces partenariats, avec le RDB notamment. Cela a lancé le ton. Il y a un désir. Nous avions eu un agrément avec l’ASPT il y a deux ans. Le partenariat a été suspendu. Nous sommes en train de discuter avec les nouvelles autorités, notamment le ministre du Tourisme qui est venu hier. On aura beaucoup de changements. On a invité beaucoup de chefs d’entreprises qui ont vu ce qui se passe, l’enthousiasme.

On a battu tous les records en termes de vente. Pour moi, l’expérience est toujours meilleure vendeuse. Le fait d’amener les gens qui voient d’eux-mêmes est plus convaincant. Nous avons des amis qui sont venus d’autres pays. Ils sont là pour voir l’expérience et à la fin de chaque match, ils nous ont dit qu’ils veulent faire ça chez eux. On commence déjà à sentir le changement qui va s’opérer."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1644 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial