Ballon d'Or : le sacre de Lionel Messi divise la presse européenne

mardi 30 novembre 2021 • 512 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Ballon d'Or : le sacre de Lionel Messi divise la presse européenne

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le sacre de Lionel Messi divise la presse européenne, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

La France rend hommage à Léo Messi

Hier soir avait lieu la cérémonie de remise de la 65ème édition du Ballon d'Or. Un évènement planétaire très attendu après l'annulation de l'édition 2020 en raison de la pandémie. Une soirée historique qui a vu Lionel Messi soulever son 7ème Ballon d'Or. Tout simplement irréel. En France, le sentiment qui règne en ce mardi matin est la fierté d'avoir le meilleur joueur dans son championnat. Une première depuis le sacre de Jean-Pierre Papin en 1991. «Jeu 7 et matches», lance L'Équipe. Le Parisien écrit fièrement sur sa Une en ce mardi matin : «un Ballon d'Or à Paris».

L'Allemagne crie au scandale

Un sacre qui fait néanmoins jaser la presse européenne. Pour la majeure partie de l'opinion publique, Robert Lewandowski méritait amplement ce prestigieux trophée. Privé de Ballon d’Or en 2020 en raison de la pandémie, l’attaquant polonais n’a pas remporté de trophée aussi fort qu’une coupe continentale cette année, mais ses performances en 2021 laissaient penser qu’il avait toutes ses chances. «Lewandowski se fait avoir, Messi victorieux», lance froidement Bild. Sur son site, le média allemand se pose la question suivante : pourquoi de nouveau Messi ?. Le quotidien belge La Dernière Heure lance dans son édition du jour : «Messi historique et polémique».

L'Espagne jubile

En Espagne, l'heure est clairement à la fête. Le septuple Ballon d’Or est bien évidemment mis en lumière, malgré le fait qu'il soit aujourd'hui un joueur du Paris Saint-Germain. Mais la raison est simple puisque le Barça a tout simplement fait une razzia lors de cette 65ème édition du Ballon d'Or. La pépite espagnole Pedri a remporté le trophée Kopa, récompensant le meilleur joueur de moins de 21 ans alors que de son côté, Alexia Putellas a remporté le Ballon d'Or féminin. De quoi rendre fière toute la presse espagnole. «Triplé d'or», s'enflamme le quotidien espagnol Sport. «Ils sont en Or», renchérit le journal AS. «Or blaugrana», écrit fièrement le journal pro-catalan Mundo Deportivo. La coupe est pleine pour le Barça.

Avec Footmercato

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 512 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial