Bamba Dieng raconté par Salif Keita, son ancien formateur à Diambars

lundi 13 septembre 2021 • 2448 lectures • 0 commentaires

Sport 1 semaine Taille

Bamba Dieng raconté par Salif Keita, son ancien formateur à Diambars

iGFM (Dakar) L'Olympique de Marseille est allé s'imposer à Monaco, samedi, en Ligue 1 française grâce à Bamba Dieng auteur d'un doublé, pour sa première titularisation. Le jeune sénégalais de 21 ans est raconté par son ancien formateur à Diambars, l'ex-attaquant des Lions, Salif Keïta.

"C’est un très bon attaquant. Je dirais même qu’il a un peu tardé parce que cela fait une année qu’il est là (Marseille) et c’était sa première titularisation. Mais, c’est un attaquant puissant qui faisait des miracles ici à Diambars. C’est un garçon sérieux et éduqué qui ne pense qu'à travailler et avancer. Je pense que c’est une bonne performance même s’il a raté quelques occasions. Sur les six occasions, il en a marqué deux même si dans les journaux il a eu la note de 10/10. Mais, je pense qu’il pouvait encore mettre un troisième avec les deux poteaux."
"Il travaille comme un malade"
"Il est sur la bonne voie et personnellement ça ne m’a pas surpris parce que j’ai travaillé avec lui et je le voyais progresser à Diambars. A Marseille, il progresse encore plus vite et c’est quelque chose de bien. Je l’ai même entraîné parce que quand leur promotion (11-12 ans) est entrée, je l’ai eu avec Issa Aïdara. C’est deux attaquants qui avaient cette promotion. Ce qui fait qu’on avait du but pour eux. Mais, ce gamin quand tu le voyais travailler à l’entraînement, malgré sa blessure aux ligaments croisés, il est revenu plus fort et motivé. En plus de ça, il ne parle même pas. Il bosse comme un malade. C’est normal cette montée en puissance. Je vous dis, il n’a même pas encore commencé. Ce gamin a beaucoup de choses et au fil à Marseille, il va encore apporter beaucoup plus. Je pense qu’il sera le futur grand attaquant du championnat français. Il ne pense que bosser. Surtout leur promotion, c’est des jeunes qui ne pensent que bosser."
"Il demande l'avis de ses anciens coachs après chaque match"
"Quand tu vois un gamin de 21 ans, qui te fait des matchs pareils, c’est un futur grand attaquant que ce soit dans les championnats européens ou en équipe nationale. Il n’a que 21 ans et il va encore progresser avec un coach argentin et de grands joueurs à Marseille. C’est un gamin qui aime travailler. Il est sérieux. Il sera un futur grand attaquant, je n’en doute pas. On discute de ses matchs et je pense que cela montre son caractère et qu’il n’oublie pas les coachs qui l’ont formé. Il nous demande tout le temps nos avis. Cela montre qu’il est sur la bonne voie."
"On aura besoin de lui en équipe nationale"
"On aura besoin de lui en équipe nationale. C’est un gamin qui serait bien pour l’équipe nationale parce qu’avec tous ses appels qu’il fait en profondeur ou on n’a pas des attaquants qui font tout le temps ses appels en profondeur qui fatiguent la défense adverse. C’est un jeune qui est bien physiquement qui peut le faire pendant tout le match. Ce serait un futur attaquant de l’équipe nationale du Sénégal. Je le souhaite aussi."
"A Diambars, tous les coachs participent à la formation des attaquants"
En Coupe de la CAF, vous pouvez constater que presque toute la ligne d’attaque est partie. Libasse Gueye, Mor Talla Gaye, Ousseynou Niang. Il y a un autre attaquant qu’on ne voit pas beaucoup. Il s’agit de Alioune Badara Baldé parce qu’il joue au Feyenoord. Après le mondial U17, il était le 20e meilleur jeune au monde. Ce gamin-là, il va plus vite qu’Ismaïla Sarr, aussi bon techniquement que Sadio Mané. Il marque chaque occasion. En quittant le championnat sénégalais, il avait déjà marqué 4 buts en 3 matchs. Il est trop fort. Il y a aussi Simon Diédhiou, Mignane Diouf, Ousseynou Boye. Après on a des problèmes car on est tout le temps obligé d’aller chercher des attaquants dans le championnat sénégalais parce qu’on a vendu nos attaquants. A Diambars, tous les coachs participent à la formation des jeunes. Mais individuellement je les prends une à deux fois dans la semaine pour le travail spécifique avec les attaquants."

Cet article a été ouvert 2448 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 22 sept.

lune   Il est 05:09   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

L1, 7e journée: Messi forfait

256 lectures • 0 commentaires

Sport 15 heures

El Hadji Diouf : "Si Aliou Cissé ne gagne pas la CAN..."

2123 lectures • 2 commentaires

Sport 1 jour

PSG : El Hadji Diouf prend la défense de Léo Messi

1405 lectures • 1 commentaires

Sport 1 jour

Mondial tous les 2 ans : la FIFA réfléchit à modifier les calendriers internationaux

617 lectures • 0 commentaires

Sport 1 jour

Afrobasket : les Lionnes en quarts de finale !

1811 lectures • 0 commentaires

Sport 1 jour

Afrobasket féminin : le Sénégal mène devant l'Égypte (Pause)

521 lectures • 0 commentaires

Sport 1 jour

L’Union européenne et le Sénégal s’unissent pour dire «Stop» aux accidents !

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial