Bataille électorale : Macky peaufine sa stratégie

Politique

 

IGFM-Comme annoncé le président de la République a mis en branle son plan de réélection. Macky Sall, qui espère une victoire nette et sans bavure au soir du 24 février 2019, bat le rappel des troupes. Mercredi pour le Sen de l’Apr et jeudi pour la conférence des leaders de Bby.

C’est acté. Le Secrétariat national de l’Alliance pour la République est convoqué, ce mercredi. La conférence des présidents de Benno bokk yaakar, dès le lendemain, jeudi. Décidé à imposer un rythme d’enfer à ses hommes, histoire de les concentrer sur le prochain objectif, c’est-à-dire sa réélection dès le premier tour, au soir du 24 février prochain, Macky Sall mobilise ses troupes. Pour cause, le patron de la majorité ne jette plus un œil sur son agenda politique. Comme un combattant en super forme, sûr de sa force et prêt à se battre, le candidat de Benno bokk yaakaar veut que les choses commencent dès maintenant. Si, dans le plan révélé par L’Obs dans son édition n°4434, le chef de l’Etat a mis en place toute une stratégie, c’est ce mercredi que va se jouer la première étape d’une longue série d’actes à poser dans le sens de la gagne.

C’est le Secrétariat national de l’Apr qui ouvre donc le bal. A cet effet, le patron des «apéristes» va tenir un discours on ne peut plus clair aux responsables de son parti. Un speech de conquérant, comme pour motiver des troupes sur le pied de guerre, avec un ordre d’engagement sans équivoque : envahir le terrain politique, parler aux populations et expliquer les réalisations du chef de l’Etat. Un atout politique à la fois considérable et convainquant. Parler du réel plutôt que de vendre du vent. Cette réunion sera aussi l’occasion pour le Président Sall et ses lieutenants, de dégager une stratégie globale pour relancer le parti. Macky Sall tracera la ligne à suivre par ses ouailles, à savoir taire les querelles intestines entre frères de parti avant tout, et ensuite adopter une attitude plus offensive face à l’opposition. Le président de la République veut que ses hommes mettent en avant les questions économiques et sociales qui interpellent le pays et surtout communiquent sur les performances du régime.

Et 24H après, ce sera le tour des leaders des partis alliés de converser avec le patron de la Coalition. Inscrite dans le même canevas politique, la Conférence des présidents, qui regroupe tous les élus du parti et les principaux responsables nationaux, va se pencher, elle aussi, sur la meilleure stratégie à mener. Elle aura la charge de collecter les différentes propositions des partis, les affiner et proposer au chef la version finale. La recette miracle qui fera de 2019 une simple  promenade de santé.

ADAMA DIENG

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.