Baye Ciss dénonce un "acharnement" et accuse ses adversaires politiques

mardi 26 octobre 2021 • 1859 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Baye Ciss dénonce un

PUBLICITÉ

iGFM-(Dakar) L'homme d'affaire Baye Ciss dénonce "un acharnement et une tentative de nuire" suite à la publication dans la presse d'une affaire d'escroquerie portant sur plus de 78 millions. Face à la presse ce matin, M. Ciss et ses avocats ont brandi "une attestation de non lieu délivrée par le juge d'instruction" dans ce différend avec la société la société Gret Neck Computer et n'exclut pas de poursuivre les auteurs des articles de presse devant la justice. 

"Nous rejetons les notions d'escroquerie et d'abus de confiance dans la mesure où, notre client a été totalement blanchi par le juge d'instruction dans le cadre de cette affaire qui opposait notre client Baye Ciss et la société Gret Neck Computer. Une procédure a été enclenchée par ladite société suite à un malentendu sur des supposées factures non payées. Mais le juge a blanchi notre client par la délivrance d'une attestation de non-lieu",  a déclaré Me Oumar Diouf, avocat de Baye Ciss. 

PUBLICITÉ


Sur la même veine , son collègue Me Barry défie les auteurs des articles de presse de fournir les preuves qui attestent que Baye Ciss a été condamné par la Cour d'appel pour escroquerie et abus de confiance.  "Aucune  condamnation a été prononcée contre Baye Ciss et aucun de ses biens n'a été saisi.", a-t-il dit. 

PUBLICITÉ


Pour sa part Baye Ciss soupçonne une entreprise de diabolisation organisée par des adversaires politiques qui cherchent à l'écarter de la course pour le fauteuil de la mairie de Kaolack. 


"C'est des articles commandés et nous connaissons les commanditaires et leurs objectifs. Cette affaire remonte à plus de 22 ans et les auteurs de ses articles de presse ont bien choisi le moment pour publier ces fausses informations. Ils veulent jeter le discrédit sur ma personne, mais ça ne passera pas.", a déclaré Baye Ciss.   



    

Cet article a été ouvert 1859 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial