Bon vendredi : Si un musulman meurt dans ces 6 conditions, il ira au paradis

Religion/Société

IGFM-D’après Aïcha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« il y a six cas, aucun musulman ne meurt dans l’un d’entre eux sans entrer au paradis :
1- un homme qui meurt en faisant le djihad (1)
2- un homme qui meurt dans un convoi funéraire
3- un homme qui meurt en rendant visite à un malade
4- un homme qui meurt sur le chemin de la mosquée après avoir parfaitement fait ses ablutions
5- un homme qui meurt en rendant visite à un dirigeant pour l’honorer et reconnaître sa dignité
6- un homme qui meurt chez lui, qui s’est gardé de médire un musulman (2) et ne lui a fait aucun mal».

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°3384)
(1) Le djihad ici signifie le fait de faire des efforts à la fois par la parole, la main, les biens et la plume afin de combattre le nafs (la partie de la personne qui la pousse vers le mal), les pêcheurs, les innovateurs, les hypocrites et les mécréants dans le but de rehausser la parole d’Allah
(voir Zad Al Ma’ad de l’imam Ibn Qayim Al Djawziya vol 3 à partir de la page 9)
 Le fait de tuer des personnes dans des attentats comme cela se passe de nos jours ne fait ni partie de l’Islam ni partie du djihad.
(Voir Bi Ayi Aqlin Wa Din Yakoun Al Tadmir Jihadan de Cheikh Abdel Mouhsin Al Abad)(2) La médisance est le fait de dire de son frère, en son absence, une chose qu’il n’aimerait pas entendre même si cette chose est vrai.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.