CAF : Augustin Senghor accepte le protocole de Rabat et retire sa candidature !

vendredi 5 mars 2021 • 1587 lectures • 4 commentaires

Sport 1 mois Taille

CAF : Augustin Senghor accepte le protocole de Rabat et retire sa candidature !

iGFM (Dakar) Dans un communiqué, Me Augustin Senghor a annoncé s'être retiré de la course à la présidentielle de la CAF qui est prévue le 12 mars 2021, à Rabat (Maroc). Il explique les raisons.

Après concertations avec les autorités sénégalaises au cours des discussions de Rabat et aval du comité d’urgence de la FSF lors de sa réunion qui s’est tenue ce mardi 02 mars 2021, tenant compte du contexte particulier de cette campagne, nous avons décidé d’accepter la proposition consensuelle qui nous a été soumise par la Fifa, le Maroc et l’Égypte, cela au nom de l’intérêt Supérieur de l’unité du Football africain que nous avons mis en avant dans notre profession de foi.
Il nous semble que c’est la meilleure décision que nous pouvions prendre après une analyse lucide de la situation actuelle de la CAF et de l’impérieuse nécessité de privilégier une synergie d’actions de toutes les compétences pour la redresser : une Équipe, une Team pour relever le Football africain.


Cette proposition a été discutée à Rabat exclusivement par les 4 candidats lors de 3 séances successives le samedi 27 février 2021 à 10h30 et le dimanche 28 mars à 11h puis à 15h.


Les dites discussions ont abouti à un accord de principe sur 2 points :
– un axe programmatique consistant à convenir d’un programme commun de management issu de la synthèse des manifestes des 4 candidats et qui devrait être largement partagé ultérieurement avec l’ensemble des associations membres et acteurs du Football africain dans une démarche participative et inclusive d’appropriation collective.
– un axe de gouvernance collégiale et concertée basée sur répartition consensuelle des fonctions au sein du bureau du comité exécutif entre les candidats en lice, à savoir Messieurs Patrice Motsepe, Augustin Senghor, Ahmed Yahya et Jacques Anouma avec des attributions bien définies et complémentaires.


Les parties ont également convenu que l’accord définitif devrait être conclu à Nouakchott en marge de la Finale de la CAN U2O du samedi 6 mars 2021.
Un procès-verbal a sanctionné les dites discussions en présence de Mr Fouzi Lekjaa, Président de la Fédération Royale Marocaine de Football qui en a été déclaré dépositaire sans pouvoir de divulgation.


Je voudrais exprimer mes remerciements les plus ardents au Chef de l’État le Président Macky Sall pour son engagement et son soutien agissant et indéfectible à mes côtés des premières heures de ma candidature jusqu’à ce jour.
Il a mobilisé le Ministre des Sports M Mactar Ba et l’ensemble du Gouvernement qui n’ont ménagé ni leur temps ni leur énergie pour faire triompher notre candidature de même que la diplomatie sénégalaise.
Je n’oublierai mon équipe de campagne qui m’a accompagné partout en Afrique et au-delà pour convaincre mes pairs des associations membres de la pertinence de ma candidature à la présidence de la CAF.
Une mention particulière sera faite á mes homologues du Gabon et de la Gambie qui ont parrainé cette candidature et à tous les Dirigeants, Légendes sénégalaises et africaines, acteurs et sympathisants du Football africain qui ont vu en mon humble personne l’homme de la situation pour redresser une CAF bien mal en point ces derniers temps.
Le retrait de ma candidature à la Présidence de la CAF au profit d’un autre Candidat ne sera pas partagé par tous pour des raisons diverses, j’en suis conscient.
Mais j’estime que c’est une bonne décision, la Bonne décision.


L’atteinte de l’objectif d’une CAF forte, unie, plus performante et plus attractive vaut tous les sacrifices même celle du renoncement aux ambitions personnelles légitimes au profit d’un leadership collectif et participatif, seul gage d’une renaissance de la CAF attendue par tous les africains.
Je serai totalement loyal à cette institution qu’est la CAF et à celui qui à partir du 12 mars 2021 l’incarnera afin de montrer à la face du monde que les valeurs de compétence, de la solidarité et d’esprit d’équipe existent bien dans la classe dirigeante du Football africain si nous acceptons tous de regarder dans la même direction et d’œuvrer pour le même objectif malgré nos différences et nos possibles divergences.

Cet article a été ouvert 1587 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

4 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial