CAF Awards : jour de vérité pour Aliou Cissé et Sadio Mané

Sport

iGFM-(Dakar) C’est ce mardi 8 janvier, à Dakar, que seront connus les lauréats africains de l’année 2018 en football. Deux Sénégalais, Aliou Cissé et Sadio Mané figurent parmi les finalistes pour les titres de meilleur entraîneur et celui du footballeur.

C’est une journée décisive que devront vivre les membres de l’équipe nationale de football du Sénégal. Après une année 2018 très mouvementée marquée des hauts et de bas, l’heure des récompenses a sonné.

L’heure de Cissé

Tous les deux n’ont jamais été élus. Mais, il semble que le sélectionneur national est bien parti pour remporter son premier sacre individuel. Avec le Sénégal en 2018, il a permis à son pays de retrouver la saveur d’une Coupe du monde en conduisant son équipe en Russie 16 ans après la dernière participation. Mais, l’aventure s’est arrêtée très vite avec une élimination dès le premier tour.

Mieux, il a également réussi à se qualifier à la Coupe d’Afrique des Nations 2019 bien avant même la fin des éliminatoires. Il a aussi porté à deux reprises le Sénégal à la première place du classement FIFA des pays africains. Cissé a donc suffisamment d’arguments à faire valoir pour soulever le trophée devant son peuple, ce soir d’autant qu’il est favori devant Hervé Renard du Maroc et Mouine Chaâbani de l’Espérance de Tunis. En tout cas il a une folle envie de le l’emporter. « Gagner ce trophée serait merveilleux même si je préfère un trophée collectif », a-t-il déclaré lundi soir à la fin du mach de gala.

« Mon frère Aliou Cissé est favori pour le titre de meilleur sélectionneur africain », a soutenu l’Ivoirien Didier Drogba.

Un rêve permis pour Sadio Mané

De son côté, Sadio Mané qui figure pour la troisième fois de suite dans le top 3, a des chances.

« Sadio est bien lancé et nous espérons que mardi soir à 22 heures, Sadio Mané sera Ballon d’or africain », a soufflé l’entraîneur des Lions, Aliou Cissé.

Pour l’attaquant de Liverpool, le rêve de rejoindre au palmarès son compatriote El Hadji Diouf, sacré en 2001 et 2002 est donc permis. Surtout qu’il est plus que jamais très proche de la plus haute marche du podium.

Avec les Reds, la saison dernière, il compte en 2018, 20 buts buts et 8 passes décisives toutes compétitions confondues.

Mais passer devant, le joueur formé à Génération Foot, devra créer la surprise face au « monstre » égyptien qui reste le principal favori à sa propre succession. La saison précédente, Mohamed Salah présenté a inscrit 32 buts et offert 10 passes décisives en championnat. En Ligue des champions, il a également marqué 10 buts et donné 4 passes décisives.  Des chiffres allucinantes qui font de lui l’homme à battre en raison de sa saison considérée comme la plus aboutie.

Pourtant, son Mondial russe n’a pas été si mauvais que ça. Malgré une compétition en demi-teinte avec l’Egypte qu’il négocia blessé, il a réussi à marquer deux buts avant de quitter la Coupe du monde dès le premier tour.

Quant au Gabonais, Aubameyang, il ne devrait pas créer des ennuis à Sadio Mané. L’attaquant d’Arsenal sacré en 2015, poursuit un deuxième titre de meilleur joueur africain, mais devrait terminer troisième puisque Mané et Salah ont été plus performants que lui la saison dernière.

Mamadou Salif GUEYE

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.