Cameroun, fraude sur l'âge : les preuves qui risquent de faire tomber Nathan Douala

mardi 12 mars 2024 • 1561 lectures • 1 commentaires

Sport 2 mois Taille

Cameroun, fraude sur l'âge : les preuves qui risquent de faire tomber Nathan Douala

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a temporairement disqualifié 61 joueurs des play-offs du championnat (MTN Elite One) pour avoir utilisé de fausses identités visant à modifier leur âge véritable. Parmi les footballeurs accusés, on retrouve Nathan Douala, le joueur de Victoria United qui avait été sélectionné à la surprise générale pour la CAN 2023. Afrikfoot dévoilent les différentes preuves qui accablent le milieu de terrain.

Nathan Douala n'aurait donc pas 17 ans. Pour beaucoup, qui émettaient des doutes sur son âge réel au vu de son apparence, ce n'est pas vraiment une surprise. Dans un reportage du Monde Afrique datant de 2022 et que le média vient de rediffuser, Nathan Douala, alors pensionnaire du club d'Oryx, apparaissait et prétendait s'appeler Alexandre Bardelli. A l'époque, il affirmait avoir 17 ans. En se basant sur l'analyse de certains traits physiques caractéristiques, comme le motif de ses tatouages et sa cicatrice au-dessus de l'oeil gauche, et en s'appuyant sur l'utilisation d'un logiciel de reconnaissance faciale, le rapport conclut sans équivoque qu'il s'agit de la même personne. Cela indique qu'il y a eu modification de son identité et de son âge au fil du temps. Les éléments récoltés sur ses réseaux sociaux sont également accablants et une photo datant de 2016, lorsqu'il était censé avoir 9 ans, est particulièrement troublante, le joueur faisant clairement beaucoup plus âgé.

Prévenue par Le Monde Afrique avant la CAN au sujet de cette troublante affaire, la Fédération camerounaise de football n'avait à l'époque pas souhaité s'exprimer à ce sujet. Un sujet qui est aujourd'hui plus que jamais au coeur de l'actualité, et qui risque de causer bien des soucis au Cameroun. Même si Nathan Douala n'a pas été utilisé en Côte d'Ivoire et qu'il n'a pas non plus été inscrit sur la moindre feuille de match par Rigobert Song, les Lions Indomptables risquent d'être sanctionnés. La punition pourrait aller jusqu'à une suspension pour les deux prochaines éditions si on s'en tient à une lecture stricte du réglement.

Le démenti de son club !

Dans un communiqué diffusé lundi sur ses réseaux sociaux, son club de Victoria United réfute les accusations de la Fecafoot et défend Nathan Douala, ainsi que son coéquipier Nji Richmond, lui aussi accusé d'avoir truqué son âge. « Nous souhaitons attirer l’attention du grand public sur le fait que Wilfried Nathan Douala et Nji Richmond n’ont pas une double identité comme le prétend la fédération camerounaise de football » précise la formation d'Elite One (D1 camerounaise) en soupçonnant l'instance d'avoir commis une “erreur“. Pas sûr pour autant que cela pèse bien lourd face aux preuves solides qui pèsent actuellement dans ce dossier.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1561 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial