CAN-2021 : le Cameroun renverse le Burkina Faso

dimanche 9 janvier 2022 • 442 lectures • 0 commentaires

Sport 2 semaines Taille

CAN-2021 : le Cameroun renverse le Burkina Faso

PUBLICITÉ

Le Cameroun a remporté dimanche le match inaugural de la CAN-2021 en l'emportant face au Burkina Faso dans le groupe A au stade Olembé. Si les Etalons ont ouvert le score, les Camerounais sont parvenus à les renverser avant la mi-temps.

Les Lions indomptables sont lancés. Surpris en début de match par le Burkina Faso, le Cameroun a renversé le match d'ouverture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), dimanche 9 janvier, grâce à un doublé de son capitaine Vincent Aboubakar (2-1), élu homme du match.
La folie s'était emparée de Yaoundé pour le début de cette CAN que le Cameroun attend depuis 2014. Les différents reports dus aux retards et à la pandémie de Covid-19 n'ont en rien altéré l'enthousiasme des fans des Lions indomptables qui n'auraient raté pour rien au monde l'évènement.
Une cérémonie d'ouverture réussie
Il n'aurait pas été possible de rêver une plus belle affiche pour l'inauguration du flambant neuf stade d'Olembe. Après une cérémonie d'ouverture pleine de couleurs et d'énergie à la gloire du football africain, le match d'ouverture entre les Lions indomptables et les Étalons burkinabés, remake de celui de la CAN-1998, pouvait débuter.
Portés par des supporters venus en nombre, les Lions indomptables mettent la pression d'entrée à leurs adversaires. Sur le premier mouvement offensif des Lions, l'ancien Caennais Steeve Yago envoie un tacle assassin, logiquement sanctionné par un carton jaune (2e).
Il s'ensuit un début de partie rugueux avec des interventions musclées des deux côtés du terrain. Les Lions indomptables ont le match en main, mais manque de justesse technique, à l'image de l'ailier Moumi Ngamaleu qui voit ses corners et centres être facilement repoussés par la défense burkinabé.
Des Lions menés puis renversants
Le Cameroun manque également de rigueur dans ses relances, multipliant les pertes de balles dangereuses. Et, alors qu'ils semblaient dominer des pieds et des mains, les Étalons, les Lions indomptables concèdent l'ouverture du score. Sur un corner, le Burkina se procure coup sur coup deux énormes occasions. La troisième est la bonne avec Gustavo Sangaré, milieu de terrain de Quevilly, qui marque du plat du pied (24e,1-1).
Au stade d'Olembe, c'est la douche froide. Abattus, les Lions indomptables mettent un moment à se remettre dans le sens de la marche. Il faut attendre un nouveau corner de Moumi Ngamaleu pour que la situation se débloque pour l'équipe à domicile : Traoré fauche Zambo Anguissa dans la surface. Grâce à la VAR, l'arbitre indique penalty. Le capitaine Vincent Aboubakar ne se fait pas prier pour égaliser (40e, 1-1).
Alors que Tolo est découpé par Dayo dans la surface (45e+3, 2-1), il double la mise quelques instants plus tard sur un nouveau penalty. La manière n'y est pas, mais le Cameroun est devant à la mi-temps
Vincent Aboubakar, ce héros
Mené, le Burkina Faso laisse ses adversaires faire le jeu en seconde mi-temps. Les Étalons timorés cherchent la faille sur coup franc, à l'image de ce coup de pied arrêté de Bertrand Traoré qu'Onana a failli laisser passer (47e).
Vincent Aboubakar manque d'inscrire un triplé, mais après de longues minutes d'attente, son but est finalement refusé pour hors-jeu (61e). Quelques instants plus tard, il oublie de servir son partenaire, l'entrant Éric-Maxim Choupo-Moting, et préfère la frappe. Elle passe largement à côté (77e). Le héros du match sort peu après sous les ovations des fans des Lions.
Solides à défaut d'être brillants, ses partenaires tiennent leur première victoire dans la compétition. De quoi faire un grand pas vers les huitièmes de finale et attendre sereinement l'Éthiopie, son prochain adversaire, opposé au Cap-Vert dans la continuité de ce premier match.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 442 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial