Caravane Bby dans le Ndoucoumane - Kaffrine, l’extase!

vendredi 22 juillet 2022 • 412 lectures • 0 commentaires

Actualité 3 semaines Taille

Caravane Bby dans le Ndoucoumane  - Kaffrine, l’extase!

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Oh le blanc! Ces tee shirts, ces casquettes, cette couleur maculée à l’effigie de Macky Sall ou de sa coalition traduisent sans doute la pureté mais aussi un satisfecit global.

 

PUBLICITÉ


En tout cas Kaffrine est en extase! Abdoulaye Sow et Mimi Touré communient avec la Jeunesse. Ils se mélangent et se confondent. La jeunesse est en fête. Elle jubile même avant le scrutin. Parce que sûre de son triomphe au soir du 31!juillet.

PUBLICITÉ


Oui on peut l’affirmer: il n’y a point d’opposition au Ndoucoumane. Les jeux sont déjà faits. L’ouragan Benno emporte tout sur son passage. Il ne laisse aucune marge aux autres coalitions. En atteste cett belle dynamique des leaders locaux et des populations. Faute d’adversaire dit Abdoulaye Sow, «il n’y aura pas de combat à Kaffrine. Macky Sall a fait de Kaffrine ce qu’elle est. Il a mis la région à sa vraie place ». Le ministre de l’urbanisme indique: «nous sommes dans le camp de la construction pour faire face à celui de la destruction structuré autour du mensonge, et de la contre-vérité. Mais il verra que le Ndoucoumane est uni pour faire bloc derrière Macky Sall ».


Mimi Touré, pour sa part, après avoir apprécié l’accueil triomphal qui lui a été réservé, félicite l’équipe nationale de football couronnée, hier jeudi 21 juillet, au CAF Award. De Sadio à Alioune Cisse en passant par Pape Matar SARR et tout le reste du groupe, nous transmettons notre satisfaction et nos vifs remerciements ». Elle rappelle, par ailleurs, que nous avons toujours eu des talents dans ce pays, mais la différence aujourd’hui c’est la baraka du President Macky Sall.
Nous ne pouvons pas venir à Kaffrine sans féliciter les Lions. Nous vous demandons, M. le ministre de transmettre notre satisfaction à Augustin Senghor, aux membres de la Fédération, au staff et à toute l’équipe du Sénégal ».


 


Un discours enchanteur pour les masses étalées sur des kilomètres et à tous les coins de rue. Des limites la Capitale départementale à la place de l’hôtel de ville, point de surface inoccupée. Une forêt de jambes, d’hommes et de femmes, d’enfants, d’adultes et de vieux se disputent l’espace. On a d’yeux que pour Tata Midi. Elle fait des joyeux, ravive les cœurs et semble même apaiser la chaleur d’étuve qui prévaut. On chante, on danse, on saute, on trépigne à sa gloire. On lui demande dire au President Macky Sall ««jerejef contaan naniou Jerejef ». Un refrain plusieurs fois entonné par la foule.

Cet article a été ouvert 412 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial